Autres: Motor Infos TV - La WebTV motorisée | | Moto Technologie
Comparateur 2 roues
 
Essai
mis en ligne le : vendredi 03 juin 2011

HONDA S-Wing 125 CBS-ABS

Honda S-Wing 125 CBS-ABS : toujours dans le coup et moins cher

Texte : Thomas | Photos : Julien M. | Vidéo : Julien M.
Garantie et Prix
- 2 ans pièces et M.O, km illimité
- 3899 €
           Acheter     Assurer
Fiche technique
Moteur : monocylindre 4T, refroidi par eau, simple ACT, 2 soupapes
Cylindrée : 52,4 x 57,8 = 124,6 cm3
Puissance maxi : 13,2 ch à 9000 tr/mn
Couple : 11,1 nm à 7500 tr/mn
Mise en route : démarreur électrique
Alimentation : injection 1 injecteur par cylindre
Embrayage : centrifuge
Boîte : Variateur
Cadre : ouvert en acier
Suspension av. : fourche hydraulique ø33 , déb. 85,7 mm
Suspension ar. : 2 amortisseurs réglables, déb. 98,1 mm
Frein av. : disque ø 240 mm, étrier 3 pistons
Frein ar. : disque couplé ø 220 mm, étrier 1 piston
Pneu av. : 110/90 x 13; ar. : 130/70 X 12
Réservoir essence : 9,4 litres
Longueur : 2090 mm
Hauteur de selle : 776 mm
Poids à sec : 152 kg
Equipement de série
Pare-brise,
Appel de phare index,
Warning,
Jauge essence,
Compte-tours,
Jauge de température d’eau
2 trips partiels
Consommation moyenne
Horloge
Témoin d’entretien
Vide-poches sans clef
Accroche sac tablier
Bouchon à essence à vis sous trappe (ouv. au contacteur)
Coffre éclairé et moquetté pour 1 intégral (ouv au contacteur)
Prise 12 volts
Accroche casque
Béquille centrale
Béquille latérale (coupe-contact)
Poignées de maintien passager
Porte-paquets
Repose-pieds passager escamotables
Constructeur / Distributeur
HONDA
Honda Motor Europe Sud
SA, parc d’activités de Pariest, BP 46, allée du 1er mai,
Croissy Beaubourg
77 312 - Marne la Vallée Cedex 2.
Tel : 01 60 37 30 00
Fax : 01 60 37 30 99
www.honda.fr
Concurents
AEON Elite
Voir | Comparer | Essai

AZTRAL GTX (JS120 )
Voir | Comparer | Essai

DAELIM S2 125 FI 2009
Voir | Comparer | Essai

DAELIM S3 Touring 2012
Voir | Comparer | Essai

EUROCKA Predator 125
Voir | Comparer | Essai

KEEWAY Silverblade 125
Voir | Comparer | Essai

KYMCO Dink Street 125
Voir | Comparer | Essai

KYMCO Dink Street 125 ABS 2011
Voir | Comparer

KYMCO Dink125
Voir | Comparer | Essai

KYMCO K-XCT 125
Voir | Comparer | Essai

LIFAN E-Space
Voir | Comparer | Essai

LINHAI Monarch 125
Voir | Comparer | Essai

MALAGUTI Blog 125
Voir | Comparer | Essai

MALAGUTI Madison3 125
Voir | Comparer | Essai

MBK Evolis 125 2014
Voir | Comparer

MBK Skycruiser 2011 ABS
Voir | Comparer | Essai

MISTRAL Manhatan 125
Voir | Comparer

PEUGEOT Satelis 125 2012
Voir | Comparer | Essai

Piaggio X10 125
Voir | Comparer | Essai

PIAGGIO Xevo 125
Voir | Comparer | Essai

REVATTO Imperator 125
Voir | Comparer

ROADBIKE Elite 125
Voir | Comparer | Essai

ROADSIGN 125GT
Voir | Comparer

SCARABUS GT 125
Voir | Comparer | Essai

SELECT UP Octalis
Voir | Comparer

SUZUKI Burgman 125 2014
Voir | Comparer | Essai

SUZUKI Burgman 125 Executive
Voir | Comparer | Essai

SYM GTS 125 2012
Voir | Comparer | Essai

SYM GTS 125 EFI
Voir | Comparer | Essai

SYM GTS 125 EFI ABS Stop & Start
Voir | Comparer | Essai

SYM Joyride 125 Evo
Voir | Comparer | Essai

TGB Xmotion 125
Voir | Comparer | Essai

VASTRO AS 125 City
Voir | Comparer

VECTRIX VX-1 Li
Voir | Comparer | Essai

VECTRIX VX-1 Li +
Voir | Comparer

VECTRIX VX-1 NiMH
Voir | Comparer | Essai

YAMAHA X-Max 125 2014
Voir | Comparer | Essai

YAMAHA X-Max 125 ABS 2011
Voir | Comparer | Essai

YAMAHA X-Max 125 Business 2011
Voir | Comparer | Essai

Bien qu’il ait presque 4 ans de carrière derrière lui, le Honda S-Wing 125 reste l’une des alternatives les plus intéressantes si vous souhaitez acquérir un scooter urbain capable d’évoluer de temps en temps sur voie rapide. La sécurité active procurée par son freinage CBS-ABS est l’un de ses gros points forts, d’autant qu’elle est devenue plus abordable depuis sa récente baisse de prix, sous forme de promotion longue durée.

En mettant un terme à la carrière du célèbre Panthéon 4-temps (2002-2007), Honda n’a pas joué la surenchère au niveau du gabarit, celui du S-Wing restant identique à son prédécesseur. Certes, avec son nez aplati, l’esthétique ne remporte pas une adhésion unanime, mais elle a au moins le mérite de l’originalité et la finition demeure d’un niveau exemplaire. Voilà en tout cas qui permet au scooter Honda d’afficher une facilité de conduite à même de rassurer n’importe quel(le) débutant(e), ce qui n’est pas toujours le cas chez les GT concurrents, souvent plus massifs et intimidants. Les pilotes expérimentés y trouvent également leur compte, du fait de facultés d’improvisation hors norme dans la circulation dense : en solo ou avec un passager, le S-Wing virevolte dans les encombrements et fait demi-tour sur place.


Pas 15 chevaux, mais…

Le moteur Honda à deux soupapes, alimenté par injection électronique, se montre aussi convaincant sur le plan de l’agrément que sur celui des performances. Bien vif à bas régimes, souple et onctueux à souhait, c’est l’un des 125 cm3 les plus agréables en ville et sur voie rapide. Sa puissance maxi n’atteint pas les 15 chevaux (13,2 ici), mais cela ne l’empêche pas de faire presque aussi bien qu’un Yamaha X-Max à l’exercice du 100 m départ arrêté, et même mieux en reprise à partir de 50 km/h, puis jeu égal à partir de 80 km/h jusqu’à 100 km/h.
Seul petit point faible : une vitesse maxi d’environ 108 km/h chrono inférieure à ce qu’autorisent les quelques scooters 125 capables de franchir le cap des 110 km/h réels, mais on s’en accommode finalement sans difficulté sur voie rapide.
Testée par nos soins sur le long terme (plus de 25 000 km), la fiabilité fait également partie des atouts de cette mécanique, tout comme son faible coût d’entretien (tous les 4000 km avec changement de courroie tous les 24 000 km) et sa sobriété à l’usage (3,5 l/100 km en moyenne).

Rigueur et confort

Le comportement du S-Wing se montre particulièrement sain et prévenant en toutes circonstances, quelles que soient l’allure et les conditions de route. Il faut juste s’adapter au comportement particulier du train avant sur l’angle (le pneu de 13 pouces adopte un profil haut), mais une fois qu’on l’a cerné, peu d’autres scooters sont capables d’adopter un rythme aussi soutenu sur tronçon sinueux. Un vrai plaisir, surtout si les pneus sont des Bridgestone Hoop ou des Michelin City Grip !
Le confort de suspensions de ce scooter est également irréprochable et surclasse tous les autres modèles GT. La protection du pilote contre le vent et la pluie est plus que satisfaisante, tandis que le passager profite à l’arrière de repose-pieds escamotables et de grandes poignées de maintien bien placées. Quelle que soit la météo, le S-Wing donne envie de rouler…

Freinage ABS de référence

Sous la pluie, aucune crainte de bloquer les roues au freinage, l’ABS veille au grain. Associé ici au système CBS (Combined Braking System) qui couple l’action des freins avant et arrière lorsque l’on saisit le levier gauche, cet antiblocage permet de freiner de toutes ses forces sans se poser de question, sans crainte de perdre le contrôle de la direction suite à un blocage de la roue avant. D’autant que l’ABS agit également sur la roue arrière (ce qui n’est pas le cas sur un Peugeot par exemple), permettant de conserver la stabilité lors d’un arrêt d’urgence à haute vitesse. Le feeling aux commandes est très agréable et la puissance suffisante, bien que la progressivité ait visiblement été la priorité des développeurs de ce freinage. Bien évidemment, on pourra noter des déclenchements intempestifs si l’on freine très fort sur chaussée bosselée (série de ralentisseurs par exemple), mais cet ABS sait très bien s’effacer en conduite sportive et ne se montre pas intrusif comme d’autres systèmes concurrents. Bref, la sécurité y gagne et le plaisir de pilotage n’y perd rien.

Aspects pratiques soignés

Les  capacités d’emport du S-Wing se partagent entre un coffre sous la selle, moquetté et éclairé, pour un casque intégral (ou des objets longs style raquettes de tennis), un tunnel central bien pratique pouvant faire office de plate-forme de chargement (crochet prévu) et un porte-paquet arrière qui accueille directement un top-case en option.
L’instrumentation se montre suffisamment complète, avec compte-tours, 2 totaliseurs kilométriques partiels, indicateur de rappel d’entretien, indicateur de consommation d’essence, horloge, etc. Une prise 12 volt est dissimulée dans le coffre, mais il aurait peut-être été plus judicieux de la disposer dans le petit vide-poches incrusté dans le tablier… Autre petit regret, l’absence d’anti-démarrage par clef codée, mais le warning et l’appel de phare à l’index font partie de la dotation. Bien que l’éclairage ne manque pas de puissance, il serait encore meilleur si les deux feux avant s’allumaient de concert.

Conclusion
Initialement proposé à 4640 €, le Honda S-Wing ABS est aujourd’hui disponible à moins de 4000 €. C’est encore un tarif élevé, mais cela en fait malgré tout l’un des trop rares scooters 125 dotés de l’ABS abordables. Si l’on ajoute à cela ses prestations plus que convaincantes sur tous les plans (confort, tenue de route, vivacité moteur, aspects pratiques…), il n’y a pas à hésiter longtemps. A moins que l’esthétique ne vous bloque vraiment ou que vous attachiez beaucoup d’importance à pouvoir dépasser 110 km/h… Mais si votre choix s’est arrêté sur un S-Wing, prenez-le avec ABS !
Facilité de conduite
Comportement très sûr
Freinage ABS hyper sécurisant
Confort pilote et passager
Moteur souple et nerveux en ville
Fiabilité et coûts d'entretien
Ligne “originale”
Coffre pour un seul casque intégral
Vitesse maxi à 108 km/h chrono
Moteur :
Partie-cycle :
Esthetique :
Equipement :
9/10
9/10
7/10
8/10
Vitesse maxi :
Accélération 0-100 m :
Diamètre braquage :
Conso. moyenne :
Autonomie :
108 km/h
8,7 sec
3630 mm
3,5 l/100 km
270 km
Note Finale :   8,3/10
Réaction(s) (11)
1 | écrit le lundi 06 juin 2011 à 13h31 par jeje_doudou
j'ai été l'un des premiers acheteurs de swing en france à la mi 2007 je n'ai jamais regretté ce choix, meme si ce scoot parait limité sur autoroute ! il manque de puissance et de vmax. J'avais réglé le probleme en changeant le variateur sur mon 1er swing...je montait à 120 au compteur avec une puissance au rendez vous, j'avais pris un malossi !

avec mon nouveau sccoter, j'ai pris un vario polini, je l'ai fait retiré, le scooter perdait de la puissance, je n'ai laissé que le ressort de buttée, qui est plus performant que celui d'origine et cela lui apporte plus de perf.

Je remettrais le vario polini avec des galets plus légers quand le vario honda sera mort.

J'ai gardé mon 1er scooter swing 3 ans et demi avec 40 000 kilomètres au compteur. Je l'ai changé car il commencait à me couter tres cher...béquille à changer, variateur, machoirs de frein arrière....j'en pouvait plus financièrement, mais cela montre que dépasser 2 ans d'utilisation ou plus de 25 000kilomere, les machines comment sérieusement à s'user...ce sont des 125 pas des 600 on le sait...
2 | écrit le mercredi 08 juin 2011 à 20h52 par rene
Instructif ton post jeje_doudou, qui démontre s'il était besoin qu'un gros scooter 125 même de qualité a ses limites. Le swing est un des meilleurs 125 actuels qui compense son manque de cv par ses équipements au dessus de la moyenne. Mais ce qui blesse, c'est encore une fois le poids qui fatigue le petit moteur, même si la démultiplication de celui-ci semble bien étudié, au détriment toutefois de la la vmax qui met en évidence la puissance un peu juste (pourquoi pas 15cv et un couple un poil supérieur). Le changement de vario semble être en partie la solution, c'est bon à savoir. La baisse de prix n'est pas innocente, car un terrible concurrent arrive, le citystar à seulement 3000e, même si il ne comporte pas encore l'abs...
3 | écrit le mardi 14 juin 2011 à 11h15 par fafio
Que valent les vario J-Costa,j'ai eus plusieurs avis a leur sujet,tous different . Un utilisateur m'a dis que sur son Kimco Dinkstreet,le vario faisait des merveilles,et un mécano competent,m'a mis en garde en me disant que les varios J-Costa avaient tendance a se deregler d'ou d'eventuelle galére,la solution pour lui serait des galets plus leger sur le vario d'origine ...Qu'en pensez vous ? Merci par avance BC .
4 | écrit le samedi 18 juin 2011 à 13h51 par mica64
Certes le s-wing n'est pas un foudre de guerre, mais il est pétri de bien d'autres qualités. La première d'entres elles est qu'il est distribué par un réseau sérieux. Un grand MERCI à HONDA FRANCE qui a pris à sa charge 75% du prix de mon démarreur qui vient de me lâcher, et ce, sans démarche particulière de ma part. Merci également au S.A.V. de Bayonne pour la qualité son acceuil !
5 | écrit le vendredi 22 juillet 2011 à 12h12 par Oliv.
Pour Fafio, ton mécano a certainement raison, changes d’abord tes galets avec un grammage plus petit, regarde sur le site de Malossi pour te faire une idée avec ton scoot et faire un teste sur 300 Klm au minimum pour bien roder les galets après si tu veux plus c’est toujours possible mais il y a le prix et la fiabilité!!!, qui rentre en compte, il faut savoir que si tu touche de trop au v max, il n’y aura plus de fiabilité et beaucoup plus d’entretien par exemple avec le mien je fais du 135 Km H un Léo mais je suis souvent les mains dans le moteur et le reste avec des soudures qui pépettes, etc.
Avec un 125cc, on ne peut pas tout avoir, il faudrait vivre en Italie A quand la vraie Europe ?
6 | écrit le dimanche 07 août 2011 à 04h34 par Jayrfo
Pourquoi en Italie, il y a des avantages là-bas ?
7 | écrit le mardi 24 avril 2012 à 23h18 par pamucht
Je viens d'acheter on S-Wing après avoir roulé 18mois sur MP3 125. Je retrouve bien les qualités décrites dans les divers essais. C'est un engin sécurisant grâce au freinage notamment, son accélération est très régulière (sans trou comme avec le Mp3). Il est manipulable par un petit gabarit comme moi (le MP3 fait plus de 200kg). Il est également confortable grâce à sa selle bien plate. Il consomme presque 2l de moins que le MP3 aux 100km. Pour l'instant je suis très satisfait mais j'attends la fin du rodage pour le pousser au delà des 80km (que le MP3 n'atteignait déjà que péniblement). J'avais également essayé le x-max qui était très à l'aise et très stable sur les voies rapides mais inconfortable sur le rue accidentée et également trop haut pour mes 1m70.
8 | écrit le mercredi 05 juin 2013 à 21h57 par fafio
Trois Ans , 18500 Km , revision faites quand il faut ( Tout les 4 000 ) , changé une Ampoule , pour le Reste que du Bonheur le Scooter Fonctionne à Merveille ... Aucun Probléme , les Plastiques vieillissent Bien ( le Scoot Couche Dehors mais Abrité ) , les Cahoutchouc ne sont pas Usés ( Poignée , Planché ...) la Peinture Brille Toujours ( Un Bain Par An au Karcher + un Petit coup de Polish anti-rayures ) , La selle Confort est Toujours Confortable ... Bref Je Pense etre Bien Placé Pour Recommander l'Achat de se Vehicule .
9 | écrit le vendredi 21 mars 2014 à 12h46 par Parisien en X Max cherchant confort !
Bonjour à tous,

Aucune nouvelle d'un nouveau S-Wing 125 ? Honda a renouvelé son SH et son PCX, mais quid du S-Wing ? Le modèle va-t-il être abandonné ? 7 ans de carrière c'est bien, mais la nouveauté c'est mieux !

Merci pour vos lumières !
10 | écrit le vendredi 21 mars 2014 à 13h41 par Rédaction
Parisien en X Max cherchant confort !,
C'est prévu pour 2014... mais pas avant l'été.
Pas plus d'infos à ce jour, mais le prix va être revu à la hausse, ça c'est sûr.
TG
11 | écrit le samedi 22 mars 2014 à 00h36 par Par en X Max cherch conf
Ah good news ! On reste à l'affût de Scooter Infos donc ! Merci
Réagir sur cet essai :
Pseudo :

Email : (ne sera pas affiché sur le site, mais un mail de validation vous sera envoyé)

Votre commentaire :

Smiley: :evilgrin: :waii: :unhappy: :tongue: :surprised: :smile: :happy: :wink:
Recopiez le code ci-contre (chiffres uniquement):
Occasions scooter
Boutique
.: Tags :.
Partenaires
23 visiteurs actuellement sur le site.