Autres: Motor Infos TV - La WebTV motorisée | | Moto Technologie
Comparateur 2 roues
 
Essai
mis en ligne le : vendredi 11 mars 2011

YAMAHA X-Max 125 Business 2011

Yamaha X-Max Business : Mieux que le mieux !

Texte : Thomas
Garantie et Prix
- 2 ans pièces et M.O, km illimité
- 4699 €
           Acheter     Assurer
Fiche technique
Moteur : monocylindre 4T, refroidi par eau, simple ACT, 4 soupapes
Cylindrée : 52 x 58,6 = 124,66 cm3
Puissance maxi : 14,1 ch à 8750 tr/mn
Couple : 11,33 nm à 6500 tr/mn
Mise en route : démarreur électrique
Alimentation : injection 1 injecteur par cylindre
Embrayage : centrifuge
Boîte : Variateur
Cadre : treillis tubulaire
Suspension av. : fourche télescopique ø35 , déb. 110 mm
Suspension ar. : 2 amortisseurs réglables, déb. 95 mm
Frein av. : 1 disque ø 267 mm, étrier double piston - ABS
Frein ar. : 1 disque ø 240 mm, étrier double piston - abs
Pneu av. : 120/70 x 15; ar. : 140/70 x 14
Réservoir essence : 11,8 litres
Longueur : 2220 mm
Hauteur de selle : 792 mm
Poids à sec : 157 kg
Equipement de série
Pare-brise moyen
Déflecteurs de jambes
Top-case 46 litres
Appel de phare (index)
Bouchon d’essence sur plancher
Jauge essence + voyant passage réserve
Jauge température moteur
Température d’air extérieur
Anti-démarrage par clé codée
Horloge
Trips partiels
Témoin d’entretien
Compte-tours
Allumage auto des feux
Warning
Boîte à gants à clé
Coffre à ouv. au contacteur (2 intégraux)
Repose-pieds passager escamotables
Poignées de maintien passager
Béquilles centrale et latérale (coupe contact)
Anneau antivol
Constructeur / Distributeur
YAMAHA
Yamaha Motor France,
ZA les Béthunes, 5 avenue du Fief
95310 - Saint Ouen l’Aumône
Tel : 01 34 30 31 00
Fax : 01 34 30 32 78
www.yamaha-motor.fr
Concurents
AEON Elite
Voir | Comparer | Essai

AZTRAL GTX (JS120 )
Voir | Comparer | Essai

DAELIM S2 125 FI 2009
Voir | Comparer | Essai

DAELIM S3 Touring 2012
Voir | Comparer | Essai

EUROCKA Predator 125
Voir | Comparer | Essai

HONDA S-Wing 125 CBS-ABS
Voir | Comparer | Essai

KEEWAY Silverblade 125
Voir | Comparer | Essai

KYMCO Dink Street 125
Voir | Comparer | Essai

KYMCO Dink Street 125 ABS 2011
Voir | Comparer

KYMCO Dink125
Voir | Comparer | Essai

KYMCO K-XCT 125
Voir | Comparer | Essai

LIFAN E-Space
Voir | Comparer | Essai

LINHAI Monarch 125
Voir | Comparer | Essai

MALAGUTI Blog 125
Voir | Comparer | Essai

MALAGUTI Madison3 125
Voir | Comparer | Essai

MBK Evolis 125 2014
Voir | Comparer

MBK Skycruiser 2011 ABS
Voir | Comparer | Essai

MISTRAL Manhatan 125
Voir | Comparer

PEUGEOT Satelis 125 2012
Voir | Comparer | Essai

Piaggio X10 125
Voir | Comparer | Essai

PIAGGIO Xevo 125
Voir | Comparer | Essai

REVATTO Imperator 125
Voir | Comparer

ROADBIKE Elite 125
Voir | Comparer | Essai

ROADSIGN 125GT
Voir | Comparer

SCARABUS GT 125
Voir | Comparer | Essai

SELECT UP Octalis
Voir | Comparer

SUZUKI Burgman 125 2014
Voir | Comparer | Essai

SUZUKI Burgman 125 Executive
Voir | Comparer | Essai

SYM GTS 125 2012
Voir | Comparer | Essai

SYM GTS 125 EFI
Voir | Comparer | Essai

SYM GTS 125 EFI ABS Stop & Start
Voir | Comparer | Essai

SYM Joyride 125 Evo
Voir | Comparer | Essai

TGB Xmotion 125
Voir | Comparer | Essai

VASTRO AS 125 City
Voir | Comparer

VECTRIX VX-1 Li
Voir | Comparer | Essai

VECTRIX VX-1 Li +
Voir | Comparer

VECTRIX VX-1 NiMH
Voir | Comparer | Essai

YAMAHA X-Max 125 2014
Voir | Comparer | Essai

YAMAHA X-Max 125 ABS 2011
Voir | Comparer | Essai

C’est un fait, le X-Max surclasse la concurrence des scooters GT par son niveau d’aboutissement et d’homogénéité. Ce “mini T-Max” est encore plus convaincant avec le freinage ABS disponible en option depuis l’automne dernier. Que dire alors de cette nouvelle série spéciale Business qui offre non seulement l’anti-blocage, mais aussi quelques raffinements exclusifs ? Qu’elle est chère ! Oui, mais pas seulement…

Best-seller absolu depuis 2006 en France, écoulé à plus de 55 000 exemplaires si l’on prend en compte son jumeau le Skycruiser de MBK, le X-Max 125 affiche un succès insolent, mais tout à fait mérité.
Remaniée au niveau de la partie-cycle, avec une direction à la fois plus légère et plus précise, la version 2010 est parvenue à rehausser encore le niveau de plaisir ressenti au guidon, tandis que l’ABS désormais proposé en option en fait l’un des scooters les plus sécurisants du moment. Que pourrait-on souhaiter de plus ? A priori rien, jusqu’à ce qu’on nous présente la série spéciale Business.

Plein les yeux
 
Le X-Max standard se distingue déjà par une finition assez exceptionnelle, mais lorsque l’on découvre le modèle Business au siège de Yamaha Motor France, il faut bien convenir qu’il était possible de faire encore mieux. La  peinture exclusive Tech Armor, un gris mat parfaitement tendance mais sans doute assez sensible aux petits chocs du quotidien, met en valeur quelques pièces ici traitées en noir brillant : habillages latéraux du tunnel central et tour de la base du guidon. Mais l’attention est d’abord captée par cette sellerie spécifique faisant appel à pas moins de trois traitements de surface différents, dont l’un évoque l’alcantara. C’est juste superbe. L’œil se porte ensuite sur ces empiècements situés de part et d’autre de la partie supérieure du tablier, traités ici façon tissu, du jamais vu sur un deux-roues !
Pour le reste, le X-Max Business Edition est équipé d’un porte-bagages arrière parfaitement intégré sur lequel est fixé un top-case 46 litres, dont la contenance est suffisante pour y ranger deux casques intégraux (couchés sur le côté). Enfin, un pare-brise un peu plus grand (7 cm) que celui de la version standard et des déflecteurs latéraux au niveau des jambes complètent la dotation en vue d’améliorer le confort.


Rigueur conservée
A la conduite, le X-Max Business conserve le comportement hyper rigoureux que l’on apprécie tant sur la version standard. Ici chaussé des excellents pneus Michelin City Grip, il ne pâtit pas de la présence du top-case à l’arrière, à la seule condition évidemment de ne pas le charger plus que de raison. La stabilité reste impériale et le feeling du train avant assez exceptionnel pour un scooter. Facile à conduire, le X-Max incite rapidement à hausser le rythme si les conditions s’y prêtent, tant il est sécurisant. La présence de l’ABS sur cette version Business ajoute encore à cette sérénité, d’autant que le système anti-blocage retenu ici est parfaitement transparent, n’intervenant que lorsque c’est réellement nécessaire. Typé sportif, cet ABS ne comprend pas de couplage avant-arrière comme c’est le cas chez Honda ou Peugeot.
Le confort aussi reste typé sportif, avec des amortisseurs que certains jugent encore un peu trop fermes, mais le train avant est parfaitement suspendu. Le pare-brise, ici légèrement plus haut que le modèle d’origine, améliore la protection du buste contre le vent, sans pour autant gêner la vision par temps de pluie puis que le regard passe au-dessus de l’arête supérieure. De même, la présence des déflecteurs latéraux protège davantage les jambes des remous d’air à haute vitesse, mais on aurait aimé que soient aussi installés les déflecteurs de mains. La vitesse de pointe (116 kmh chrono) ne souffre pas de ces appendices aérodynamiques, pas plus que les reprises, le X-Max étant l’un des scooters 125 les plus à l’aise sur parcours routier.

Conclusion
Pour rappel, le X-Max 125 ABS est affiché à 4599 €, soit 400 € de plus que le modèle standard avec freinage classique. Il faut donc rajouter encore 300 € pour s’offrir cette version Business. La somme de 4899 € est certes très élevée pour un scooter 125, mais le surcoût de ses équipements spécifiques serait de plus de 500 € s’ils étaient achetés séparément dans le catalogue d’accessoires Yamaha, sans prendre en compte la sellerie spéciale. Dans ces conditions, la facture passe un peu mieux.
Finition superbe
ABS parfait
Homogénéité moteur et partie-cycle
Tarif très élevé
Amortisseurs un peu trop fermes
Absence des protège-mains et du dosseret passager
Moteur :
Partie-cycle :
Esthetique :
Equipement :
10/10
10/10
9/10
9/10
Vitesse maxi :
Accélération 0-100 m :
Diamètre braquage :
Conso. moyenne :
Autonomie :
117 km/h
8,4 sec
4800 mm
3,8 l/100 km
310 km
Note Finale :   9,5/10
Réaction(s) (22)
1 | écrit le vendredi 11 mars 2011 à 17h35 par fafio
A ce prix là il n'y a meme pas de mousse pour faire un dosseret passager avec le Top Case ...Classe bizness,oui,mais pour qui ?
2 | écrit le samedi 12 mars 2011 à 16h31 par Jérôme
Franchement ça devient du n'importe quoi les prix des 125 ! Près de 5000 Euros...on rêve !

Quand je vois le Kymco Dink Street, superbe machine et équipée de l'ABS à 3890 Euros, je me dis que chez Yamaha on prend les clients pour des pigeons.

Que Piaggio vende ses MP3 très cher, passe encore étant donné l'apport sécuritaire et l'innovation technique, mais chez Yamaha on parle d'un 125 simplement équipé d'un ABS tout ce qu'il y a de plus classique et pas cher à concevoir.

Mais bon, tant qu'il y aura des pig...pardon, des clients...
3 | écrit le samedi 12 mars 2011 à 17h55 par rene
Le Xmax125 un best seller, les prix auraient dû donc baisser grâce aux marges et aux économies d'échelle générées. Au lieu de cela, les prix continuent de progresser. La société actuelle n'a aucun respect du citoyen du consommateur que nous sommes. On serait des ignares qu'on continue de prendre pour des imbéciles, cela donnerait au moins un (mauvais) prétexte. Mais ça c'est bien fini, nous sommes des citoyens cultivés qui savent qu'ils se font de plus en plus avoir. Si ça continue va falloir que ça cesse, comme chantait l'autre. Le dink est déjà cher; et le yamaha devrait s'afficher au même prix abs compris. Point.
4 | écrit le samedi 12 mars 2011 à 21h25 par dobernoser
Malgré un scooter tres bien realisé, un tel prix est injustifiable, notamment par rapport au nombre de ventes qui devraient democratiser son tarif. Entre marketing et escroquerie, la frontiere est parfois tres mince (aucun dosseret sur le top case !! A ce prix là !!). On se moque de nous !
5 | écrit le dimanche 13 mars 2011 à 16h44 par SHARK06
Ben je préfére encore garder mon SYM GTS.
C'est clair qu'à ce prix là je change pour le PIAGGIO MP3, au moins pour la diffèrence de prix j'aurai des chevaux sous la poignée.
Encore une belle machine pour frimer dans les stations balnéaires !!!!!
6 | écrit le dimanche 13 mars 2011 à 17h32 par Pkoipas1
Je rejoins vos commentaires.
Certes, le X-max est la machine du moment, tout celà grâce à son moteur parfait et de belles finitions, mais le succès de cette machine incite la marque à pratiquer des tarifs prohibitifs.
Après, s'extasier devant la "nouvelle" mouture qu'ils proposent, mouais bof. Il est certain que de faire l'essai de cette version doit faire pencher la balance vers un méga plus, après ben c'est abuser de vendre un 125 à ce prix.
Dès que j'ai les moyens, je change mon GTS ancienne version contre la version EFI, là j'aurais une machine performante à un prix abordable, le le top case, ben j'en ai un je le poserai dessus histoire de concurrencer yamaha
7 | écrit le dimanche 13 mars 2011 à 18h17 par Jjanloup
On se croirait au guide Michelin: pour avoir les 3 étoiles (ici, 10/10), il faut que ce soit très cher !
Même pas jaloux avec mon Sym GTS 125 EFI... Avec les 1600€ d'écart, je devrais pouvoir trouver un top case avec dosseret en cherchant bien... De plus, esthétiquement il supporte la comparaison... Quant à la fiabilité, garantie 3 ans/100.000km., elle devrait être au rendez-vous.
8 | écrit le lundi 14 mars 2011 à 11h49 par Neptune38
Que le Xmax soit un des scooter les plus populaire est indéniable.

Maintenant que votre test lui attribue une note de 10/10, je trouve cela surfait.

Déjà, la note de 10/10 ne devrait pas exister. Encore moins sur cette machine.

10/10 pour l'esthétique ....

De plus, il est vraiment dommage que dans votre notation, vous ne preniez pas en compte le prix et les coûts d'entretien.

Mettre 10/10 à un 125 qui coute plus cher qu'un 250 satelis RS et plus de 1500 € qu'un Honda SW 125 ou un Suzuki Burgman 125, je trouve que c'est plus qu'excessif. Je dirais même que c'est contradictoire !

Les performances, la qualité de fabrication sont une chose, mais le prix entre largement en ligne de compte sur le choix d'un scooter.

Bien sur, je n'ai pas argumenté, au premier abord, avec SYM qui niveau tarifs est très largement inférieur au prix de Yamaha. Preuve que les autres marques savent également faire aussi bien pour moins cher que le Xmax.

Bref, je ne dénigre pas le Xmax qui je trouve, est une très bonne machine (appelons un chat ... un chat) mais ce qui me dérange, c'est de voir un 125 à de tels prix.

5000 € pour un 125 (les frais de mise en circulation + la carte Grise + la plaque nous y amènent largement et même au delà) je me demande qui sont ces acheteurs qui veulent bien payer une fortune pareil pour un scooter qui selon moi n'est pas un GT mais un scoot urbain.
Et dans cette catégorie, il existe bon nombre de machine aussi bien pour un coût nettement moins élevé ...

Enfin pour conclure,

Je me demande si vous n'auriez pas un parti pris pour Yamaha ..
9 | écrit le lundi 14 mars 2011 à 12h15 par rédaction
Nous n'avons aucun parti pris pour Yamaha.

Oui, cette version Business est particulièrement chère.
Mais le coût des équipements supplémentaires seraient de 500 € s'ils étaient achetés séparément... Or, Yamaha ne les facture “que” 300 € sur cette version Business...
Cela dit, on baisse la note “équipements” de 1 point car, vous avez raison, il n'y a pas de dosseret passager et pas de protège-mains.

Sur l'esthétique, on baisse aussi d'un point : trop subjectif pour mettre un 10 !

Maintenant, ce que vous critiquez finalement tous, c'est le positionnement du tarif de base à 4199 €... Parce que l'ABS à 400 € de plus, c'est que ce que tout le monde ou presque pratique (sauf promos).
4199 €, oui c'est cher, mais il faut quand-même reconnaître que le X-Max est à l'heure actuelle le plus abouti des scooters “GT” 125 et que les chiffres de ventes donnent plutôt raison à Yamaha quant à son positionnement tarifaire...

Libre ensuite à chacun de se tourner vers un choix plus économique ou vers un MP3 300 LT à 7299 € (2400 € de plus que ce X-Max 125 Business)...

Thomas



10 | écrit le lundi 14 mars 2011 à 14h24 par STEFX
Vous notez la partie cycle 10/10 mais les tests des autres XMAX 2010 et 2011 la partie cycle est notée de 9/10. Pour quoi le business gagne en partie cycle? Si c'est le même moteur et partie cycle il devrait avoir la même note afin d'être consistant dans vos tests?


11 | écrit le lundi 14 mars 2011 à 14h57 par rédaction
Dans les notes, nous avons pris le parti de laisser s'exprimer la sensibilité de chaque essayeur.
De mon point de vue, sur le segment 125 GT, le Yamaha X-Max possède la partie-cycle la plus rigoureuse et c'est ce à quoi j'accorde le plus d'importance.
D'autres peuvent davantage prendre en compte l'aspect confort de la partie-cycle et un 9/10 est alors justifié...
Thomas
12 | écrit le lundi 14 mars 2011 à 15h09 par Neptune38
Vous dites : Oui, cette version Business est particulièrement chère.
Mais le coût des équipements supplémentaires seraient de 500 € s'ils étaient achetés séparément... Or, Yamaha ne les facture “que” 300 € sur cette version Business...

Certes, mais si on achète un scoot en pièce détaché (quelque soit la marque) il nous reviendrait à 4x son prix de vente ... cherchez l'erreur


Vous dites également : 4199 €, oui c'est cher, mais il faut quand-même reconnaître que le X-Max est à l'heure actuelle le plus abouti des scooters “GT” 125 et que les chiffres de ventes donnent plutôt raison à Yamaha quant à son positionnement tarifaire...

Là je suis mitigé entre l'énervement et la frustration (d'être pris pour un c## par Yamaha)

En effet, une machine qui fonctionne bien, mais qui se vend super bien, devrait voir son coût de production diminuer (l'effet de masse) Or non seulement le coût du Xmax ne baisse pas mais Yam. nous sort une version encore plus cher !
La logique ne serait-elle pas de baisser le prix du Xmax de base et de mettre cette version business au prix du Xmax de base ?

Quand je cherchais à acheter un scooter, le xmax me faisais de l'œil, mais il faut avouer que son tarif est propre à faire fuir un bon nombre de clients. San aller jusque au MP3 LT, il reste quand même des 125 de très bonne facture et à des coûts bien moindre.

En tout cas, merci de votre réactivité et de vos corrections mais il est vrai que voir le Xmax constamment encensé à tendance à en agacer certains (dont je fais parti) à croire que c'est LE scooter et je dis ça sans parler du fait que la plupart le considèrent comme un scooter GT, ce qui est à mon sens une grossière erreur.

13 | écrit le lundi 14 mars 2011 à 20h52 par rédaction
Je comprends votre agacement...
Mais que penser alors d'un T-Max 500 qui a encore augmenté récemment (plus de 10 000 euros avec ABS) alors qu'il est au catalogue depuis l'an 2000 ?
Comment voulez-vous que Yamaha remette en cause cette politique tarifaire alors que ce T-Max continue de très bien se vendre ?

Par ailleurs, je suis tout à fait d'accord : “il reste quand même des 125 de très bonne facture et à des coûts bien moindre” que le X-Max. C'est le client qui décide de son choix et seule une multitude de clients peut faire évoluer la politique des constructeurs !

Mais pour l'instant, la multitude tend plutôt à donner raison à Yamaha...

Thomas
14 | écrit le lundi 14 mars 2011 à 21h01 par Le justicier
Quand vous parlez tu T-max, cher Thomas, il faudrait regarder les chiffres (disponible sur cette excellent site) et vous verrez que le Tmax ne fait plus recette et que la clientèle boude de plus en plus le tarif excessif de ce scooter : 3692 ventes en 2010, 4349 en 2009 et 5869 ex en 2008; on ne peut pas dire qu'il se vende toujours aussi bien !
Dans le même temps le Gilera GP800 doublait se vente entre 2009 et 2010 (près de 1000 evnets)en baissant son tarif de 1500 euros !
15 | écrit le vendredi 25 mars 2011 à 20h42 par Dobernoser
Je tiens à ouvrir une petite parenthèse pour vous dire que ça fait bien longtemps que je n'ai pas été sur un site qui laisse une expression aussi libre. Je peux vous assurer ayant une petite experience de la toile que ce type de débat entre administrateurs et internautes est quasiment impossible et trés souvent censuré aujourd'hui.
Cette liberté vous honore.
16 | écrit le lundi 28 mars 2011 à 23h00 par Jjanloup
Je rejoins Dobernoser : Félicitations pour votre réactivité et votre capacité d'autocritique à travers l'acceptation de la prise en compte de l'avis de vos lecteurs.
Respect, Thomas !
17 | écrit le mardi 29 mars 2011 à 13h37 par Gotta
Les marques et gamme de scooter c'est comme les voitures !

Pour les voitures "On a le choix entre rouler en Logan ou en Audi."

Les deux versions fonctionnent mais les différences sont toujours les mêmes :
- qualité des finitions
- réseau d'entretien
- comportement homogène
- Design / look
- équipements
- cote à la revente
- aspect statutaire
- ...

Le Yamaha X max, en étant le plus cher des scooters 125 2 roues, se positionne vraiment dans la catégorie "Audi" et donc avec le prix "Audi", qui ne baisse pas malgrès leur vente et l'utilisation des plates-formes du groupe VAG.
18 | écrit le mardi 29 mars 2011 à 21h20 par Gilles
Les Audi n'ont pas leur visserie qui rouille.
Les Audi n'ont pas les ressorts d'amortisseur qui rouillent.
Les Audi n'ont pas la peinture du pot d’échappement qui craquele?
Par contre les X-Max ...hum hum hum....
19 | écrit le lundi 18 avril 2011 à 13h24 par Umax
Il en faut pour tous les goûts, je pense.
Personnellement, je préfère rouler en Audi qu'en Renault et en Yamaha plutôt qu'en Sym ou Kymco.
je parle même pas du tricycle dont on retrouve régulièrement les usagers étalés comme des crêpes sur le périph. alors qu'ils ont payé au prix fort une certaine sécurité.
En plus, il y a une grosse marge de nego chez le concessionnaire, faut pas hésiter !
20 | écrit le mardi 19 juillet 2011 à 18h29 par Oliv.
Mieux que le mieux !
Ah Non, Note Finale : 9,5/10!!! et non, en plus il n'est pas complet !
C'est bien le client qui décide de son choix et seule une multitude de clients peut faire évoluer la politique des constructeurs ! cela est bien vrai et si nous sommes que des cons c'est bien de notre faute comme sur le prix sur sur évalué.
Des bofs, des buses, des gogos c'est bien nous les consomateurs.

21 | écrit le mardi 19 juillet 2011 à 19h25 par Oliv.
Bravo à la rédaction! À la contradiction à la critique et à la libre parole, le libre arbitre, l'auto détermination, etc...C'est une bonne démonstration que cela existe encore, quoi ? La DEMOCRATIE, Liberté, Egalité, Fraternité même si nous ne sommes que des agneaux! Comme le silence.
22 | écrit le samedi 21 juillet 2012 à 19h09 par sym.gts38
Yam et Mbk profitent bien de la crédulité d'une partie de leur clientèle.
Beaucoup des 1er acquérants vont directement chez honda - Yam - Suzuki , sans réfléchir aux autres alternatives.
J'ai plusieurs machines à mon actif , et bien que le x- max soit un très bon sccoot , l'écart se réduit en terme de qualité !
En automobile Renault se fait manger les ventes par Dacia , ... attention au retours de baton !
En tout cas , le prochain pour moi , se sera un dink street abs ou un gts . Le xmax seulement en occasion pour attendre ...
Réagir sur cet essai :
Pseudo :

Email : (ne sera pas affiché sur le site, mais un mail de validation vous sera envoyé)

Votre commentaire :

Smiley: :evilgrin: :waii: :unhappy: :tongue: :surprised: :smile: :happy: :wink:
Recopiez le code ci-contre (chiffres uniquement):
Occasions scooter
Boutique
.: Tags :.
Partenaires