Autres: Motor Infos TV - La WebTV motorisée | | Moto Technologie
Comparateur 2 roues
 
Essai
mis en ligne le : samedi 27 février 2010

MBK Skycruiser 2010

MBK Skycruiser 2010 : LA nouvelle référence 125

Texte : Charles | Photos : Eric | Vidéo : DMV Com
Garantie et Prix
- 2 ans pièces et M.O, km illimité
- -
           Acheter     Assurer
Fiche technique
Moteur : monocylindre 4T, refroidi par eau, simple ACT, 4 soupapes
Cylindrée : 52 x 58,6 = 124,66 cm3
Puissance maxi : 14,1 ch à 8750 tr/mn
Couple : 11,33 nm à 6500 tr/mn
Mise en route : démarreur électrique
Alimentation : injection 1 injecteur par cylindre
Embrayage :
Boîte : Variateur
Cadre : treillis tubulaire
Suspension av. : fourche télescopique ø35 , déb. 110 mm
Suspension ar. : 2 amortisseurs réglables, déb. 95 mm
Frein av. : 1 disque ø 267 mm, étrier double piston
Frein ar. : 1 disque ø 240 mm, étrier double piston
Pneu av. : 120/70 x 15; ar. : 140/70 x 14
Réservoir essence : 11,8 litres
Longueur : 2220 mm
Hauteur de selle : 792 mm
Poids à sec : 159 kg
Equipement de série
démarreur électrique
starter automatique
clé de contact codée
appel de phare
warning
compte-tours
jauge à essence à segments
indicateur de réserve
2 totaliseurs partiels
niveau température moteur
température extérieure
horloge
voyant de pression d’huile
indicateur de changement de courroie
indicateur de changement d’huile
bouchon essence (à clé) sous trappe
coffre grand volume (2 intégraux)
Options
Bulle sport
Pare-brise médium
Déflecteur pieds
Déflecteur mains
Tablier souple
Porte-bagage aluminium
Top-case 46L ton carrosserie
Dosseret top-case
Sac tunnel
Dosseret passager
Support GPS
Prise 12V
Constructeur / Distributeur
MBK
MBK industries
ZI Rouvroy BP 639
02 322 - Saint Quentin Cedex
Tel : 03 23 51 44 44
Fax : 03 23 51 45 55
www.mbk.fr
Concurents
AEON Elite
Voir | Comparer | Essai

AZTRAL GTX (JS120 )
Voir | Comparer | Essai

DAELIM S2 125 FI 2009
Voir | Comparer | Essai

DAELIM S3 Touring 2012
Voir | Comparer | Essai

EUROCKA Predator 125
Voir | Comparer | Essai

HONDA S-Wing 125 CBS-ABS
Voir | Comparer | Essai

KEEWAY Silverblade 125
Voir | Comparer | Essai

KYMCO Dink Street 125
Voir | Comparer | Essai

KYMCO Dink Street 125 ABS 2011
Voir | Comparer

KYMCO Dink125
Voir | Comparer | Essai

KYMCO K-XCT 125
Voir | Comparer | Essai

LIFAN E-Space
Voir | Comparer | Essai

LINHAI Monarch 125
Voir | Comparer | Essai

MALAGUTI Blog 125
Voir | Comparer | Essai

MALAGUTI Madison3 125
Voir | Comparer | Essai

MBK Evolis 125 2014
Voir | Comparer

MBK Skycruiser 2011 ABS
Voir | Comparer | Essai

MISTRAL Manhatan 125
Voir | Comparer

PEUGEOT Satelis 125 2012
Voir | Comparer | Essai

Piaggio X10 125
Voir | Comparer | Essai

PIAGGIO Xevo 125
Voir | Comparer | Essai

REVATTO Imperator 125
Voir | Comparer

ROADBIKE Elite 125
Voir | Comparer | Essai

ROADSIGN 125GT
Voir | Comparer

SCARABUS GT 125
Voir | Comparer | Essai

SELECT UP Octalis
Voir | Comparer

SUZUKI Burgman 125 2014
Voir | Comparer | Essai

SUZUKI Burgman 125 Executive
Voir | Comparer | Essai

SYM GTS 125 2012
Voir | Comparer | Essai

SYM GTS 125 EFI
Voir | Comparer | Essai

SYM GTS 125 EFI ABS Stop & Start
Voir | Comparer | Essai

SYM Joyride 125 Evo
Voir | Comparer | Essai

TGB Xmotion 125
Voir | Comparer | Essai

VASTRO AS 125 City
Voir | Comparer

VECTRIX VX-1 Li
Voir | Comparer | Essai

VECTRIX VX-1 Li +
Voir | Comparer

VECTRIX VX-1 NiMH
Voir | Comparer | Essai

YAMAHA X-Max 125 2014
Voir | Comparer | Essai

YAMAHA X-Max 125 ABS 2011
Voir | Comparer | Essai

YAMAHA X-Max 125 Business 2011
Voir | Comparer | Essai

Intimement lié à Yamaha, MBK présente cette année la première évolution majeure du Skycruiser. Devenu une référence dès sa sortie il y a 6 ans, le fer de lance de la gamme 125 de la marque française se devait pourtant de s'offrir une mise à jour pour continuer à dominer la catégorie GT. Après un essai de la version 250 cm3 du X-max japonais, nous attendions au tournant son cousin francophone destiné aux titulaires du permis B. Promesses tenues ? Voici notre premier avis.
Bonne base

Face au succès incontestable du duo X-Max / Skycruiser, les concepteurs de cette nouvelle mouture ont choisi de capitaliser sur les atouts de leur best-sellers pour prolonger sa carrière. Le Skycruiser nouveau fait encore la part belle aux aspects pratiques : vaste coffre éclairé sous une selle montée sur verrins et deux béquilles. Côté performances, il fait toujours confiance au vaillant monocylindre 125 cm3  4-temps à refroidissement liquide de 14 ch pour offrir l'une des meilleures vitesse de pointe de la catégorie. Bien que non rodé, notre scooter d'essai accroche déjà les 114 km/h chrono. Une valeur qui devrait s'améliorer quelques milliers de kilomètres plus tard. Pourtant la consommation reste raisonnablement placée à 3,8 L/100 km.

Pour vous arrêter, vous pourrez toujours compter sur l'excellent freinage confié à deux disques. Même en l'absence de système ABS, proposé en option depuis l'automne 2010, le feeling aux leviers est presque parfait. Le blocage des roues est parfaitement perceptible et permet d'assurer lorsque l'adhérence devient précaire. Et, sur chaussée propre et sèche, la puissance arrive progressivement mais sûrement. En tirant franchement, les disques de 267 mm et 240 mm associés à des étriers 2 pistons offrent une puissance conséquente. Il reste possible de stopper le Skycruiser avec force et précision malgré ses plus de 170 kilos tous pleins faits.



Plus valorisant

La parenté avec son prédécesseur est évidente : le Skycruiser 2010 exhibe un style beaucoup plus sportif et davantage inspiré par les derniers maxiscooters en général, par le Yamaha T-Max en particulier. Ainsi, on note un tablier intégrant l'instrumentation électronique complète et remontant vers le pilote ainsi que des marchepieds étirés vers l'avant. L'ergonomie s'en trouve notablement améliorée et, alors qu'on montait sur le modèle précédent, on se glisse maintenant à bord du nouveau GT 125 du fabricant français. L'attention portée à l'harmonie des lignes, les traitements de surface des plastiques comme le soin apporté à leur assemblage en feront sans doute la nouvelle référence du segment. Il ne donne plus l'impression d'avoir eu du mal à choisir entre l'architecture d'un scooter à grandes roues et celle des GT dont il reprend à présent toutes les caractéristiques.

Plus efficace

Homogène esthétiquement, ce Skycruiser se révèle plus équilibré à l'usage que ses prédécesseur. Le cadre légèrement modifié et la nouvelle répartition profite clairement à son comportement quelque soit l'allure. A basse vitesse, la direction a nettement gagné en légèreté alors que la jante avant de 15' de diamètre garantit toujours une excellente stabilité à haute vitesse. La nouvelle ergonomie permet de trouver la position de conduite idéale pour profiter pleinement de l'amélioration du l'accord des suspensions. Malgré un poids qui pourra éventuellement contrarier les débutants lors des manoeuvre à l'arrêt, il se révèle plus vif en ville, toujours aussi tranchant sur route et reste maintenant confortable et sain sur chaussée dégradée. Finalement, on ne regrettera que la protection moyenne offerte par la bulle sur les voies rapides.

 

Conclusion
Finalement, comme son jumeau Yamaha, le X-Max, le Skycruiser de MBK ne se contente pas seulement d'une refonte esthétique pour demeurer la référence des scooters GT accessibles au titulaires du permis auto. Il est se montre aussi plus intuitif à la conduite et particulièrement facile à prendre en main. Son équilibre dynamique et son ergonomie améliorés lui permettent d'offrir un agrément de premier ordre à un public encore plus large, d'autant que ses concurrents directs n'ont guère changé pour cette année. Il possède tous les arguments pour prolonger sereinement son règne sans partage sur le marché 2 roues 125.
agrément de conduite
qualité perçue
aspects pratiques
pas d'ABS en option

Moteur :
Partie-cycle :
Esthetique :
Equipement :
9/10
9/10
9/10
8/10
Vitesse maxi :
Accélération 0-100 m :
Diamètre braquage :
Conso. moyenne :
Autonomie :
117 km/h
8,6 sec
4200 mm
3,8 l/100 km
310 km
Note Finale :   8,8/10
Réaction(s) (8)
1 | écrit le samedi 27 février 2010 à 19h34 par dogprince
bonjour pouriez vous me dire la couleur du scooter essayer c est noir ou gris merci.
2 | écrit le samedi 27 février 2010 à 20h45 par Oliv.
Ou est passé mon texte ! Encore une démarche de qualité ? Comme une erreur !
3 | écrit le vendredi 05 mars 2010 à 10h39 par pikabike
Quel look, perso j'adore, vivement son arrivée en concession afin de voir la bête de près.
4 | écrit le dimanche 07 mars 2010 à 09h34 par Oliv.
Je vais faire plus court pour que cela passe enfin ?
La dernière version je l'avais testé mais comme un vrai veau vis à vis de mon Aprilia Léonardo de 1998 et meme en vitesse de pointe ! donc trés déçu.
Alors, je retente le coup et si ! je retourne à la moto style DERBI TERRA.
Look super et si le plumage ... au ramage, malgré le prix, j'investirais deçu à la rentrée prochaine.
5 | écrit le dimanche 07 mars 2010 à 10h26 par redaction
la couleur essayée est le gris
6 | écrit le lundi 08 mars 2010 à 22h54 par Paul Larmond
Désormais les SkyCruiser et son équivalent Yamaha s'adressent aux "grands".
La hauteur de selle est 2 centimètres plus haute que la première génération. J'ai testé le Yamaha à Lyon samedi passé. Je mesure 1,71 m. Désormais, seuls la pointe de mes pieds touche le sol. Dommage... Il va me falloir choisir un autre modèle...
Bien à tous...
7 | écrit le lundi 29 mars 2010 à 19h54 par cyrils
bonjour,
je viens de recevoir mon skycruiser.....et que vous dire...c'est du grand bonheur...une conduite tres souple, tenue de route impecable, freinage puissant,, de plus son look se montre plus agressif, seul la selle reste encore un peu ferme, mais rien de méchant.. sortant d'un honda s-wing,, je peut vous dire que ce skycruiser ou son jumeau x max vont faire parler d'eux...... bye
8 | écrit le mercredi 04 août 2010 à 13h26 par Oliv.
Alors ! cette merveille chez le cons... Je devais le tester après son rodage fin juillet, invité par un cons pour comparer avec mon Leonardo de 1998 avant un achat éventuel en septembre ? Le cons ne répond plus !
Je me demande bien pourquoi, le ramage n'est peut étre pas à la hauteur du plumage, alors finalement je resterais avec mon vieux Léo de 1998 et il n'y a rien de dommage à cela.
Réagir sur cet essai :
Pseudo :

Email : (ne sera pas affiché sur le site, mais un mail de validation vous sera envoyé)

Votre commentaire :

Smiley: :evilgrin: :waii: :unhappy: :tongue: :surprised: :smile: :happy: :wink:
Recopiez le code ci-contre (chiffres uniquement):
Occasions scooter
Boutique
.: Tags :.
Partenaires