Autres: Motor Infos TV - La WebTV motorisée | | Moto Technologie
Comparateur 2 roues
 
Essai
mis en ligne le : samedi 27 juin 2009

MALAGUTI Blog 125

Pour surfer sur la ville !

Texte : Didier | Photos : Eric
Garantie et Prix
- 2 ans pièces et M.O, km illimité
- 2890 €
           Acheter     Assurer
Fiche technique
Moteur : monocylindre 4T, refroidi par eau, simple ACT, 2 soupapes
Cylindrée : 52,4 x 57,8 = 124 cm3
Puissance maxi : 12 ch à 8250 tr/mn
Couple : 11,1 nm à 7000 tr/mn
Mise en route : démarreur électrique
Alimentation : injection 1 injecteur par cylindre
Embrayage : Centrifuge
Boîte : Variateur
Cadre : treillis tubulaire
Suspension av. : fourche télescopique ø35 , déb. 88 mm
Suspension ar. : 2 amortisseurs réglables, déb. 85 mm
Frein av. : 1 disque ø 225 mm, étrier double piston
Frein ar. : 1 disque ø 220 mm, étrier simple piston
Pneu av. : 110/90 x 13; ar. : 130/70 x 13
Réservoir essence : 9 litres
Longueur : 2085 mm
Hauteur de selle : 770 mm
Poids à sec : 138 kg
Equipement de série
Jauge de température d’eau
Voyant de température d’eau
Voyant de défaut moteur
Jauge à essence
Montre
Plancher plat
Accroche-sac
Coffre pour deux casque jet
ouv. selle par serrure séparée
Bouchon essence sous selle
Dosseret conducteur
Boîte à gant (ouv. par serrure séparée)
Prise 12 v
Béquille centrale
Béquille latérale
Poignées de maintien passager
Porte-paquets
Marche-pied passager
Anneau antivol
Pare-brise moyen
Constructeur / Distributeur

MALAGUTI
Via Ca' Bianca, 1260

loc. Poggio Grande
40024 Castel San Pietro Terme (BO) - Italy
Tel. +39 051 6224811
Fax. +39 051 4999511

www.malaguti.com

Concurents
AEON Elite
Voir | Comparer | Essai

AZTRAL GTX (JS120 )
Voir | Comparer | Essai

DAELIM S2 125 FI 2009
Voir | Comparer | Essai

DAELIM S3 Touring 2012
Voir | Comparer | Essai

EUROCKA Predator 125
Voir | Comparer | Essai

HONDA S-Wing 125 CBS-ABS
Voir | Comparer | Essai

KEEWAY Silverblade 125
Voir | Comparer | Essai

KYMCO Dink Street 125
Voir | Comparer | Essai

KYMCO Dink Street 125 ABS 2011
Voir | Comparer

KYMCO Dink125
Voir | Comparer | Essai

KYMCO K-XCT 125
Voir | Comparer | Essai

LIFAN E-Space
Voir | Comparer | Essai

LINHAI Monarch 125
Voir | Comparer | Essai

MALAGUTI Madison3 125
Voir | Comparer | Essai

MBK Evolis 125 2014
Voir | Comparer

MBK Skycruiser 2011 ABS
Voir | Comparer | Essai

MISTRAL Manhatan 125
Voir | Comparer

PEUGEOT Satelis 125 2012
Voir | Comparer | Essai

Piaggio X10 125
Voir | Comparer | Essai

PIAGGIO Xevo 125
Voir | Comparer | Essai

REVATTO Imperator 125
Voir | Comparer

ROADBIKE Elite 125
Voir | Comparer | Essai

ROADSIGN 125GT
Voir | Comparer

SCARABUS GT 125
Voir | Comparer | Essai

SELECT UP Octalis
Voir | Comparer

SUZUKI Burgman 125 2014
Voir | Comparer | Essai

SUZUKI Burgman 125 Executive
Voir | Comparer | Essai

SYM GTS 125 2012
Voir | Comparer | Essai

SYM GTS 125 EFI
Voir | Comparer | Essai

SYM GTS 125 EFI ABS Stop & Start
Voir | Comparer | Essai

SYM Joyride 125 Evo
Voir | Comparer | Essai

TGB Xmotion 125
Voir | Comparer | Essai

VASTRO AS 125 City
Voir | Comparer

VECTRIX VX-1 Li
Voir | Comparer | Essai

VECTRIX VX-1 Li +
Voir | Comparer

VECTRIX VX-1 NiMH
Voir | Comparer | Essai

YAMAHA X-Max 125 2014
Voir | Comparer | Essai

YAMAHA X-Max 125 ABS 2011
Voir | Comparer | Essai

YAMAHA X-Max 125 Business 2011
Voir | Comparer | Essai

Malaguti n’avait plus de modèle urbain dans sa gamme 125 depuis quelques temps et le Blog arrive à point pour relancer la marque en France. Bien positionné en tarif, il dispose d’un moteur vif à injection et se montre aussi alerte que pratique en ville avec ses capacités d’emport. Reste à savoir si son comportement demeure dans la lignée de la marque italienne.
Lorsque l’on aperçoit le Blog, on se demande si il n’y a pas eu du copier-coller avec les modèles Yamaha, et le Majesty en particulier. Certes la face avant en bec d’oiseau est particulière, mais le pare-brise ou les commodos vibrent au diapason japonais qui est aussi l’un des partenaires de ce constructeur italien. Ce Malaguti s’installe donc sur le créneau du GT compact, sous la barre des 3000 euros avec de bons arguments, mais la concurrence y est forte.

Bien installé

Gabarit compact, ne veut pas dire étriqué et le pilote dispose ici d’une place confortable composée d’une selle qui cale parfaitement avec son dosseret et d’un plancher plat proposant aussi une position allongée des jambes. Le guidon tombe assez haut, mais on prend vite ses marques. En revanche, le clavier de ce blog date de la préhistoire avec un retour clignotants par poussoir et un allumage des feux par interrupteur. Des commodos que l’on trouvait sur les premiers Majesty de 1997… Mais l’écran du Blog est aussi de l’ancienne génération. Pas de plasma ou de cristaux liquides, mais deux simples cadrans  analogiques avec compteur et jauge/température, surmontés d’une montre et affublés des voyants d’eau et d’injection. Ni totalisateur partiel, ni voyant d’huile au programme ! Dernière déception, l’ouverture de la selle se fait sur le coté et non depuis le contacteur…

Bien équipé pour le transport

Sur ce Blog, on apprécie les capacités de transport. Porte-paquets, plancher plat et coffre logeant deux casques jets (modèles demi-jet écran). Sous la selle, on trouve effectivement deux logements séparés, chacun pour un casque, séparés par le réservoir d’essence. Dans ce coffre, prend également place un prise 12 volts. La boîte à gants est en fait la boîte à fusibles comme on peut le trouver en automobile. C’est superbe, mais il ne reste de la place que pour un téléphone portable.
Le Blog dispose de deux béquilles. La latérale se cache un peu sous le plancher, mais dispose d’une coupure moteur alors que la centrale, un peu dure à manœuvrer, frotte vite en virage. Le passager se voit offrir une place confortable avec des poignées intégrées au porte-bagages et des marche-pied.
Pas d’anti-démarrage électronique, mais un anneau inséré sur le côté du cadre pour attacher un antivol.


Un moteur vif et agréable

Le Blog adopte un moteur 4 temps d’origine chinoise à refroidissement liquide et doté d’une injection Ducati que l’on avait découvert sur le Centro, voici deux ans. Annoncé pour 12 chevaux à 8250 tr/mn, il dispose d’un bon couple et se montre vif au démarrage avec une généreuse poussée jusqu’à 90 km/h compteur, allure où il baisse alors un peu de rythme et se montre moins véloce. Le Blog prend 114 au compteur, soit un 100 km/h chrono, une vitesse moyenne, mais un peu en retrait pour un moteur à refroidissement liquide. Ce dynamisme est favorable à son utilisation en ville où il excelle car son gabarit compact et son diamètre de braquage contenu font merveilles. A plus vive allure, le Malaguti ne perd en rien de sa superbe. Le comportement est très sain, bien posé sur ses deux roues en 13 pouces avec une direction précise mais un peu lourde. On note juste un ventilateur trop bruyant lorsqu’il est en marche pour refroidir le radiateur d’eau.
Le freinage, confié à deux disques de petit diamètre qui ne payent pas de mine, se montre puissant et dosable, surtout pour l’avant. Seuls les leviers ne sont pas un modèle d’ergonomie. La protection est correcte avec ce pare-brise solidaire du guidon, mais il faut savoir qu’il laissera passer l’eau sur vos genoux en cas de pluie. Le confort est bon avec un amortissement correct quoique un peu ferme à l’arrière, mais avec une selle bien dessinée qui assure un bon maintien du dos.
Conclusion
Correctement positionné question tarif, ce Blog arrive à point pour relancer la marque en France. En effet, Malaguti a repris la distribution en direct dans l’hexagone depuis juin et compte sur ce modèle pour accrocher le public français. Le Blog est homogène et élégant. Il séduit surtout en usage urbain car son moteur se montre juste pour l’autoroute, mais d’autres GT sont aussi dans ce cas.
Gabarit
Moteur vif
Freinage
Capacité transport
Commandes au guidon
Instrumentation
Ouv. selle
Amortisseurs fermes
Moteur :
Partie-cycle :
Esthetique :
Equipement :
7/10
8/10
8/10
8/10
Vitesse maxi :
Accélération 0-100 m :
Diamètre braquage :
Conso. moyenne :
Autonomie :
100 km/h
8,9 sec
3900 mm
3,7 l/100 km
240 km
Note Finale :   7,8/10
Réaction(s) (2)
1 | écrit le vendredi 03 juillet 2009 à 22h37 par El nino
Italien-chinois, je sais pas si on peut acheter sans risque. Déjà qu'il n'est pas rare d'attendre des siècles pour des pièces piaggio d'actualité, moi je resterais Honda/Suzuki/Yamaha/Sym et Kymco, au moins c'est solide et fiable. Enfin c'est mon avis, mais le bon marché est TOUJOURS trop cher. Pensez au sum-up de chez peugeot...
2 | écrit le mardi 17 septembre 2013 à 14h27 par Scooter 125
Un moteur qui se présente bien, cet article a bien mérité d'être lu et vu.
Réagir sur cet essai :
Pseudo :

Email : (ne sera pas affiché sur le site, mais un mail de validation vous sera envoyé)

Votre commentaire :

Smiley: :evilgrin: :waii: :unhappy: :tongue: :surprised: :smile: :happy: :wink:
Recopiez le code ci-contre (chiffres uniquement):
Occasions scooter
Boutique
.: Tags :.
Partenaires