Autres: Motor Infos TV - La WebTV motorisée | | Moto Technologie
Comparateur 2 roues
 
Essai
mis en ligne le : samedi 25 avril 2009

SYM GTS 125 Evo

Timide Evo pour le Sym GTS

Texte : Julien | Photos : Clement | Vidéo : DMV Com
Garantie et Prix
- 3 ans ou 100 000 kilomètres
-
           Acheter     Assurer
Fiche technique
Moteur : monocylindre 4T, refroidi par eau, simple ACT, 4 soupapes
Cylindrée : 57 x 48,8 = 124,6 cm3
Puissance maxi : 12,4 ch à 8500 tr/mn
Couple : 9,9 nm à 6500 tr/mn
Mise en route : démarreur électrique
Alimentation : 1 carburateur
Embrayage : centrifuge
Boîte : Variateur
Cadre : simple berceau en acier
Suspension av. : fourche hydraulique ø35 , déb. 70 mm
Suspension ar. : 2 amortisseurs réglables, déb. 66 mm
Frein av. : 1 disque ø 240 mm, étrier double piston
Frein ar. : 1 disque ø 200 mm, étrier double piston
Pneu av. : 110/90-13; ar. : 130/70-12
Réservoir essence : 12 litres
Longueur : 2165 mm
Hauteur de selle : 760 mm
Poids à sec : 163 kg
Equipement de série
Appel de phare
Coupe-contact
Warning
Bouchon d’essence ouv. au contact
Compte-tours
Jauge d’essence
Jauge de température moteur
Horloge
Totalisateur kilométrique partiel
Volet anti-effraction du contacteur
Anti-démarrage
Dosseret conducteur
Dosseret passager
Poignée de maintien passager
Repose-pieds arrière escamotables
Boîte à gants (à clé)
Prise 12V
Vide-poches sur pont central
Coffre éclairé (1 intégral)
Ouverture coffre électrique (guidon)
Béquille latérale (coupe-contact)
Béquille centrale
Pare-brise moyen
Constructeur / Distributeur
SYM
Disalco Motors France
Parc Technologique, 10 av. Ampère
78180 Montigny le Bretonneux
Tel : 01 30 14 70 70
Fax : 01 30 07 15 81
www.symfrance.com
Concurents
AEON Elite
Voir | Comparer | Essai

AZTRAL GTX (JS120 )
Voir | Comparer | Essai

DAELIM S2 125 FI 2009
Voir | Comparer | Essai

DAELIM S3 Touring 2012
Voir | Comparer | Essai

EUROCKA Predator 125
Voir | Comparer | Essai

HONDA S-Wing 125 CBS-ABS
Voir | Comparer | Essai

KEEWAY Silverblade 125
Voir | Comparer | Essai

KYMCO Dink Street 125
Voir | Comparer | Essai

KYMCO Dink Street 125 ABS 2011
Voir | Comparer

KYMCO Dink125
Voir | Comparer | Essai

KYMCO K-XCT 125
Voir | Comparer | Essai

LIFAN E-Space
Voir | Comparer | Essai

LINHAI Monarch 125
Voir | Comparer | Essai

MALAGUTI Blog 125
Voir | Comparer | Essai

MALAGUTI Madison3 125
Voir | Comparer | Essai

MBK Evolis 125 2014
Voir | Comparer

MBK Skycruiser 2011 ABS
Voir | Comparer | Essai

MISTRAL Manhatan 125
Voir | Comparer

PEUGEOT Satelis 125 2012
Voir | Comparer | Essai

Piaggio X10 125
Voir | Comparer | Essai

PIAGGIO Xevo 125
Voir | Comparer | Essai

REVATTO Imperator 125
Voir | Comparer

ROADBIKE Elite 125
Voir | Comparer | Essai

ROADSIGN 125GT
Voir | Comparer

SCARABUS GT 125
Voir | Comparer | Essai

SELECT UP Octalis
Voir | Comparer

SUZUKI Burgman 125 2014
Voir | Comparer | Essai

SUZUKI Burgman 125 Executive
Voir | Comparer | Essai

SYM GTS 125 2012
Voir | Comparer | Essai

SYM GTS 125 EFI
Voir | Comparer | Essai

SYM GTS 125 EFI ABS Stop & Start
Voir | Comparer | Essai

SYM Joyride 125 Evo
Voir | Comparer | Essai

TGB Xmotion 125
Voir | Comparer | Essai

VASTRO AS 125 City
Voir | Comparer

VECTRIX VX-1 Li
Voir | Comparer | Essai

VECTRIX VX-1 Li +
Voir | Comparer

VECTRIX VX-1 NiMH
Voir | Comparer | Essai

YAMAHA X-Max 125 2014
Voir | Comparer | Essai

YAMAHA X-Max 125 ABS 2011
Voir | Comparer | Essai

YAMAHA X-Max 125 Business 2011
Voir | Comparer | Essai

Lorsque Sym s’est attaqué au marché des scooters GT, la marque taïwanaise l’a fait avec intelligence. Son GTS 125 répond aux attentes des clients français. Valorisant, bien équipé et homogène, son tarif attractif lui a permis de réaliser une belle percée dans le marché hexagonal, pour s’inviter dans le top 10 des ventes. Ce modèle connaît aujourd’hui sa première véritable évolution, sobrement baptisé Evo, pour rester dans la course face à une concurrence aux aguets.

« On ne change pas une équipe qui gagne », nous dit l’adage. Sym s’en est semble-t-il inspiré pour prolonger la carrière de son GT, à l’aide de petites retouches du bout du pinceau. Il faut dire que le GTS 125 est bien né et jouit toujours de belles qualités face aux Piaggio X7, Aprilia Atantic, Yamaha Skyliner et autres Daelim S2 ou TGB Xmotion. Le changement le plus visible concerne l’esthétique, avec de nouvelles optiques avant fortement inspirées du Yamaha Tmax 500. En revanche, châssis et motorisation demeurent identiques au précédent modèle. Toujours pas de passage à l’injection et l’on pourrait penser que la marque se terre dans l’immobilisme. Pourtant de nombreux autres détails ont été améliorés. Ainsi, le mécanisme d’ouverture du vide-poche sur le tunnel central à été modifié pour plus de solidité. Plus pratique encore, l’accès aux optiques pour changer les ampoules ne nécessite plus la fastidieuse dépose de la face avant… Plus joli et plus pratique, donc !


Seul le plumage change…

Le GTS délaisse donc son optique avant globuleuse pour un bloc dédoublé à la fois plus consensuel et plus élégant. Les veilleuses sont toujours confiées à des lignes de diodes qui passent de la forme annulaire à un surlignage des phares, à la façon des berlines Audi. Les rétroviseurs sont maintenant peints dans le ton de la carrosserie. Au final, seul l’avant du véhicule est concerné par ce restyling et permet de différencier l’Evo du GTS initial. L’allumage des feux n’est malheureusement pas encore automatique, mais les lignes de diodes sont constamment allumés. Seuls les fonds de l’instrumentation changent d’aspect. On y trouve un compte-tours, les jauges d’essence et de température moteur, une horloge, un trip partiel... Tout est clair et rien ne manque. L’ergonomie au guidon est idéale, à la Japonaise, avec un appel de phare à l’index et un avertisseur accessible intuitivement. Il y a même un bouton d’anti-démarrage planqué dans le coffre !

Equipement du gadget à l’utile

L’ouverture électrique de la selle est toujours placée au guidon gauche et la commande des feux de détresse au tablier sous le guidon. La capacité d’emport du Sym demeure conséquente, mais pas encore au niveau des meilleurs scooters GT. Le coffre éclairé et moquetté est capable d’avaler un casque intégral plus quelques équipements (antivol, pantalon de pluie, bagage à main). Sym a quand même conservé une serrure séparée pour l’ouverture, utile en cas de panne de batterie. La selle est maintenue ouverte par un petit vérin, détail appréciable, mais qu’il faudra manipuler avec précaution. La boîte à gants principale, fermant à clef et qui contient la prise 12 volts, permet de ranger une grosse paire de gant et d’accéder facilement à la batterie. Pratique à manipuler, le bouchon d’essence sur ressort situé sur le tunnel central est conservée, mais le remplissage demande toujours autant de précautions : gare au refoulement ! Bref, voilà un scooter plein de bonnes volontés qui démontre d’emblée son caractère pratique au quotidien.

Serein et efficace

La position de conduite est agréable avec une selle très accueillante et un plancher qui permet d’étendre les jambes confortablement. L’assise offre un bon maintien grâce au dosseret pilote, réglable en profondeur sur trois positions à l’aide de vis. Le passager est aussi très bien accueilli, pas trop en hauteur par rapport au conducteur, et avec des poignées accessibles. Une pression appuyée de la pointe des pieds sur les boutons chromés libère les repose-pieds escamotables qui lui sont dédiés. Le dosseret passager, de bonnes dimensions et bien placé, se voit dorénavant coiffé d’un capotage couleur carrosserie.
Les dimensions du pare-brise sont plutôt satisfaisantes et la protection s’avère aussi efficace au niveau des jambes. Seuls les rétroviseurs agacent un peu malgré des dimensions non négligeables. C’est l’écartement trop faible qui est à incriminer, imposant les avant-bras dans le champ de vision.

On retrouve ses marques sans surprise

Avec une géométrie inchangée par rapport à l’ancienne version, le comportement dynamique du GTS profite d’un bon équilibre naturel. La maniabilité à basse vitesse n’impose pas d’effort particulier, pas plus que les placements en virage à allure plus élevée. La mise sur l’angle se fait de manière progressive et la stabilité ne fait pas défaut. Comme sur le Honda S-Wing, le choix d’une roue avant de 13 pouces chaussée d’un pneu à flanc haut se montre probant. Certes, le GT de Sym peut intimider un débutant par son gabarit, mais ce scooter est finalement intuitif et facile à apprivoiser. La qualité de l’amortissement est convaincante, prodiguant un excellent compromis entre rigueur et confort. Les chocs sont absorbés convenablement et les irrégularités de surface sont filtrées de sorte qu’on n’y prête guère attention. Le passager apprécie et la balade peut durer sans plainte provenant de l’arrière. C’est assez rare pour être souligné.
La qualité du freinage renforce encore ce sentiment d'harmonie. Les étriers à deux pistons, secondés par des durits en inox, pincent les disques avec force. La puissance délivrée est conséquente et arrive de manière bien progressive. Le dosage y gagne en précision et confirme la sensation de sécurité. On aurait toutefois apprécié de voir arriver sur le 125 le freinage combiné avant/arrière du modèle 250 ou 300…

Velouté, mais pas véloce

Après avoir mis le contact, il convient d’aider le démarrage du GTS d’un léger coup d’accélérateur, sans quoi le moteur rechigne à s’animer. Rien de rédhibitoire en soi, mais cela met en exergue l’absence de système d’injection électronique, Sym se contentant encore du carburateur en 125 cm3. Le niveau sonore émis par le nouvel échappement, identique au modèle Joyride, se fait discret et feutré, tout en rondeur. Des vocalises qui ne dénotent pas face au caractère de ce moteur 4 soupapes refroidi par eau.
La commande des gaz est douce et précise et l’on évolue facilement à faible allure, sans à-coup. Les vibrations sont inexistantes et la rondeur et l’onctuosité du monocylindre Sym se font apprécier. Une indication à prendre en compte pour bien interpréter nos mesures et notre ressenti. Avec ses 12,4 chevaux, le Taïwanais n’est pas aussi puissant que les leaders du segment qui développent 14 ou 15 chevaux. Il se montre logiquement un peu en retrait en performances pures, surtout du fait d’un poids élevé à emmener. Ses accélérations sont linéaires et il faut un certain temps et une certaine distance pour tutoyer la vitesse maxi, juste au dessus des 106 km/h. Pour l’heure, le GTS Evo n’annonce donc pas de changement perceptible. Très agréable en ville, il demeure un bon choix sur la route grâce à son confort, mais la vitesse maxi et les reprises sur voie rapide laissent encore un arrière-goût de trop peu. Au niveau de la consommation, on retrouve des valeurs de scooter à carburateur avec 4,4 l/100 km, pour une autonomie de 270 km environ.
Conclusion
Les évolutions apportées par Sym vont dans le bon sens, mais on peut se demander si le travail a été jusqu’au bout? Le remodelage de la face avant est indéniablement réussi, mais pourquoi ne pas avoir fait évoluer l’esthétique du GTS en totalité ? Difficile aussi de comprendre que la fermeture du vide-poche au plancher soit améliorée et pas celle du tableau de bord. Pourquoi ne pas avoir passer le bloc Sym à l’injection pour réduire sa consommation et améliorer ses performances? Pourtant le tarif augmente de 100€… Attention à ne pas trop charger la mule, car la concurrence tire les prix. Reste que le GTS est un investissement sur dans la durée comme le démontre les tests longues durées et occasion. D’ailleurs Sym propose la garantie 3 ans ou 100 000 km. Un argument de poids à faire valoir dès sa sortie en concessions, fin avril 2009.
Facilité de conduite
Confort
Garantie 3 ans/100 000 km
Reprises et vitesse maxi
Remplissage essence
augmentation prix
Moteur :
Partie-cycle :
Esthetique :
Equipement :
8/10
8/10
8/10
8/10
Vitesse maxi :
Accélération 0-100 m :
Diamètre braquage :
Conso. moyenne :
Autonomie :
106 km/h
8,8 sec
4400 mm
4,3 l/100 km
280 km
Note Finale :   8/10
Réaction(s) (21)
1 | écrit le dimanche 26 avril 2009 à 13h24 par NanSYM
Bravo pour ce compte rendu très précis.
Je tiens cependant à souligner deux points : la Vmax du GTS 125 est de 108/109 km/h depuis l'adoption de la transmission longue en 2007, et surtout la consommation se situe en dessous de 4l/100, avec une autonomie moyenne de 310/330 km, comme en attestent les centaines d'utilisateurs du Forum SYM-GTS.
2 | écrit le lundi 27 avril 2009 à 01h59 par TMprivateinvestigator
Beau reportage complet, belles fotos et belle vidéo, merci scooter infos !!

Je suis tout à fait d' accord avec Nansym pour la vitesse maxi « réelle » > relevée par GPS donc.
Précisons tout de même que sur votre compteur vous verrez l' aiguille atteindre aisément les 120 km/h; puis 125 Beauuucoup plus difficilement. (L' époque ou l'aiguille bloquait à 108 sur le compteur remonte à la version euro 2 du GTS et sa transmission courte, la différence est très appréciable depuis 2007!)

Quant à la consommation, j' ajouterai qu' énormément de proprios de GTS roulant au moins autant sur nationales qu' en ville relatent une autonomie moyenne Minimum! de 350 kms_ Après plus de 40 000 kms en GTS, et des trajets effectués en ville et pour un peu plus de la moitié « sur nationales », je peux affirmer que la consommation chute littéralement dans ce contexte de parcours. Personnellement, je suis assuré de faire au Moins 360/370 kms à chaque fois avant que la réserve ne se mette à clignoter ! J'ai déjà atteint les 400kms parcourus avec 12 litres trois fois et sans pour autant tomber en panne sèche avant d' arriver à la pompe ! C'est assez important pour être souligné car l' autonomie généralement annoncée de 270 kms dans la presse n' a rien à voir avec la réalité. Sachez que le GTS est très peu gourmand et ce point est vraiment très appréciable à l' usage !

Petites précisions supplémentaires :

_ sur une petite erreur déjà : la « petite » trappe de rangement du tableau de bord a AUSSI vu son système de fermeture repensé et modifié.. il semble être néanmoins pas beaucoup plus efficace, contrairement à la trappe du tunnel central il est vrai.

_ Le verrin ne pose pas de soucis particulier, seul la goupille peut dans de Très rares cas « sauter », une remise en place rapide et habile sera alors nécessaire (la manip ? La convivialité et l' efficacité du forum sym vous accompagneront comme d' hab, j' en atteste !)

_ La qualité du skaï au niveau de l' assise conducteur a été revue à la hausse par rapport à la version apparue en avril-mai 2007, et reçoit une nouvelle finition esthétique avec de très jolies petites aspérités.

_ Le coffre permet d' emporter bien plus que « quelques petites choses supplémentaires » en plus du casque !! Et une fois le casque sur la tête, vous pourrez mettre énormément de choses dans le coffre en rangeant habilement ! Encore un point très appréciable à l' usage, et ceci est dû à sa forme plutôt rectangulaire > le coffre semble immense sous la selle ! / contrairement au kymco dinkstreet par exemple qui se targuera d' emporter deux casques.. Mais soulevez la selle de ce concurrent et vous remarquerez que la forme du coffre est adaptée à celle des casques et rien d' autres de plus long ou de plus large ! De plus, le casque se plaçant juste sous l' assise de ce scooter induit pour les grands un positionnement du fessier un peu en contrebas par rapport aux jambes, et une position pour le coup moins naturelle et plaisante que sur le GTS.

_L' augmentation du prix de 100€ justifie plus le passage de la garantie à trois ans ou 100 000 kms qu' autre chose à mon avis. Détail pour le moins appréciable et inédit pour le futur acheteur d'un scooter !

Et pour finir, je peux dire pour avoir reçue une réponse de la part du département vente outre-mer de Sym-Taïwan que l' injection pour le GTS « 125 » arrivera plus tard mais qu'en attendant de concevoir un injection assurément fiable pour cette cylindrée, sym a préféré laisser le carburateur sur son GTS evo. Une preuve du soucis de fiabilité chère à la marque. Bref, une bonne chose pour le moment.

En résumé, le moteur du GTS est n' a pas un caractère sportif certes mais il ne se traîne pas pour autant attention ! Et son confort rende plaisant les longs parcours. Il est fiable, homogène, bien pensé pour le mécano (accès direct au moteur etc..), très plaisant à conduire, et ses lignes sont assez somptueuses pour ne même pas avoir envie d' effleurer l' idée d'aller chez la concurrence en ce qui me concerne ! Un coup de coeur que je savoure sincèrement chaque jour. Ajoutons à cela un SAV bien plus réactif que ceux d' autres marques implantées depuis très longtemps en Europe ! Alors le GTS evo.. moi je signe demain si je peux; Et si je passe le permis A, « génération scooter » oblige.., j'achète le GTS 300i sans hésiter, un ami coursier sur Nice possédant un GTS 250 qui tourne comme une horloge après 90 000kms parcourus en deux ans ne ferait que confirmer mes dires.

Rappelons un point important que tout mécano vous confirmera : l' injection et son bon rendement à toutes les ouvertures est.. > beaucoup plus complexe à l' entretien, cher voir très cher, très difficilement réglable, ne se dérègle pas mais s' use. L' injection demande parfois un réglage du tarage et du jet que seul un mécano de haut vol sera faire; Et enfin, une pompe à injection à horreur de travailler à sec, donc PAS DE PANNE D' ESSENCE surtout ! Ne pas perdre de vue qu'un moteur à injection ayant une pompe à injection H.S est un moteur FOUTU !
3 | écrit le lundi 27 avril 2009 à 12h43 par beric
Salut à tous et merci à TMprivateinvestigator pour ces brillantes précisions.Je suis totalement d'accord avec lui.J'ai acheté mon 1er Sym GTS en octobre 2007 après 16000 kms sans aucun problème,je m'en suis malheureusement séparé en octobre 2008 pour des raisons de départ à l'étranger.Mais en étant revenu en France bien plus tôt que prévu eh bien vous avez quoi?
J'ai repris le même il y a un peu plus d'un mois!
Et toujours le même plaisir à piloter l'engin.Sur le modèle 2008(que je viens d'acheter,l'un des derniers modèle avant la nouvelle version),des modifications intéressantes ont déjà été apportées comme par ex,la fixation de la trappe du ponton centrale plus solide.Certaines connexions électriques au niveau moteur ont été modifiées et surtout comportement moteur plus nerveux et pourtant avec une sonorité moteur plus feutrée.Il a gagné en vitesse maxi grâce à un rodage soigné.Une autre bonne surprise vient des pneus d'origine Maxxis qui sont tout à fait corrects même sur le mouillé alors que sur mon 1er modèle,j'avais changé pour des Runscoot...Les Maxxis de l'époque ne valaient rien sur le mouillé.
Pour conclure,je dirais que c'est un scooter complètement à part de ce qui existe sur le marché,rappelons que c'est le seul moteur dont la chemise du cylindre est enduite de céramique pour des raisons de fiabilité.Car il est super fiable ce scooter...Ce qui explique que la chauffe est un peu plus longue à froid...Pas étonnant que Sym a prolongé la garantie à 3 ans.Parfois je rêve d'un Sym GTS 400 en bicylindre,en passant le permis A,pourquoi pas,on peut rêver,non?Bref, le GTS125 a de longue années devant lui.Souhaitons lui une longue et belle carrière,il le mérite bien.
4 | écrit le jeudi 30 avril 2009 à 11h03 par ballon-ovale64
Alors à quand un maxiscoot 500 ou + chez SYM?!!!
5 | écrit le jeudi 30 avril 2009 à 13h42 par Dick54
A quand un essai du 300 ?
6 | écrit le samedi 02 mai 2009 à 13h26 par Redaction
Un 500 chez Sym n'est pas au programme pour le moment.
Pour répondre à Dick, l'essai du GTS 300 arrive ce mois-ci.
7 | écrit le mardi 05 mai 2009 à 01h12 par TMprivateinvestigator
Ah génial l' essai du 300 :D !!
Merci la Rédaction, impatient de vous lire !...

Par contre, je me permets de rectifier une info ;-) Le PDG SYM France l' a lui-même annoncé lors d'une interiew en mars dernier : "Les ingénieurs SYM travaillent déjà sur un futur maxi scooter 600 cm3, celui-ci intégrera la catégorie Grand Tourisme et comportera un certain nombre d'aménagement". / Rien de nouveau pour les fans du GTS en réalité : le bloc moteur du 600 (GTS esthétiquement modifié d' après les premières rumeurs, ça reste à confirmer) a même été présenté dans certains salons deux roues depuis déjà très longtemps/ probablement issu du 600cc du SYM QUADraider je suppose, pas bi-cylindre malheureusement, mais excellent moteur malgré tout, toujours salué lors des tests ! .

Mais rendons grâce au sérieux des infos diffusées « pour le moment » par scooter-infos !
Et espérons que la chute des ventes de deux roues, toutes marques confondues, de ces derniers mois ne soit plus qu'un mauvais souvenir, que les constructeurs de scoots soient ainsi moins frileux pour sortir leurs projets des cartons, ET QUE ce fameux scoot 600 SYM sorte un jour en France...
8 | écrit le dimanche 17 mai 2009 à 17h55 par Pixies
"Je tiens cependant à souligner deux points : la Vmax du GTS 125 est de 108/109 km/h "

Bjr, qu'a affiché le GPS, 108 ou bien 109?
Si une mesure de Vmax se fait sur le périph avec l'aspiration de véhicules qui précèdent, ou sur une route avec vent dans le dos, cette mesure ne reflète pas la vMax réelle.
Si vous faites 108 Km/h en Sym GTS sur une route sans aspi, refaites le test su la même route en sens opposé, et il y a des chances que la vMax ne soit plus vraiment la même.

Si j'indiquais que mon VS fait 105 Km/h compteur (ce qui est vrai, et avec une erreur d'à peine 3 Km/h par rapport au GPS), je ne rendrais pas service aux lecteurs.
Car oublier de préciser que ces 105 Km/h sont atteints sur le périph, ou sur nationale avec vent dans le dos, qui fait que sur le trajet retour je plafonne à moins de 90Km/h, n'est sinon pas très honnête, tout au moins pas très sympa.
9 | écrit le dimanche 17 mai 2009 à 20h42 par redaction
Les mesures faîtes par la rédaction se font sur autoroute (toujours la même) et dans les deux sens afin de faire une moyenne (vent, déclinaison possible) et jamais derrière une voiture (aspiration)
10 | écrit le vendredi 05 juin 2009 à 17h20 par G3rico
le point que j'aimerais rectifié, c'est la consommation, je fais en moyenne 350 KM avec un plein de 12 L, je dis la moyenne car il m'est arrivé de mettre 12L pour 320 km, et par exemple aujourd'hui je suis pas encore sur la réserve, et je suis à 370KM (pourtant en ayant fais cette semaine des essais, Autoroute démarrage, reprise etc etc...voilà. merci de votre attention
11 | écrit le jeudi 25 juin 2009 à 23h38 par JOBI
Bonjour a tous
La démonstration très satisfaisante je cherche a acquérir un scooter 125 et le sym me plait je voudrais savoir ci vous ne connaissez pas un concessionnaire su Marseille fiable .
Merci d’avance de vos réponse
12 | écrit le samedi 27 juin 2009 à 00h11 par Ullrich
Jobi, le forum dédié aux scooters sym et plus particulièrement au GTS te surprendra de par sa qualité, poses-y ta question, tu seras surpris de la réactivité ! symamicalement....
13 | écrit le mercredi 26 août 2009 à 20h26 par andy84
Salut, j'ai un 125 Sym GTS evo depuis plus d'un mois. Un vrai régal cette bestiole. Confortable, à mon avis un des plus beau du moment, il est très complet en équipement par rapport au reste du marché et au meilleur rapport qualité prix. Ancien motard je suis surpris de m'éclater côté pratique sur petit parcours ville et campagne. Seul petits manques chiant, pas de clé pour régler les amortisseurs fournie. Le frein avant manque de mordant. Il faudrait l'équiper comme le 300 sur ce plan et il serait parfait. Et faisant 1,76 m je trouve la bulle un peu trop basse car j'ai du vent dans la gorge. Pour le totu le reste foncer c'est le meilleur du moment si vs ne cherchez pas absolument d'avoir 5km h de plus que le voisin. PErso, je m'en fiche d'autant qu'il y a possibilité d'améliorer la vitesse.Actuellement et pas encore libérer j'arrive à 110 compteur à fond (87kg).
14 | écrit le lundi 29 mars 2010 à 13h52 par beauventref
bjr, je souhaite ht un sym 125 gts cc de2006,11000km 1500euro qu en pensez vs ? a t il eu des problemes car je connais pas cette marque sym ,, merci salutations
15 | écrit le jeudi 29 juillet 2010 à 22h38 par Saam
Bonjour, après avoir lu tous les avis, articles et essais possibles, j'ai fait l'acquisition d'un magnifique sym blanc. Mon premier scooter en fait et j'en suis pleinement satisfait. Ceci étant, il y a tout de même 2 petites choses que je me dois de relever.
1° Je sais pas vous, mais moi, pas moyen d'y loger mon intégral (taille XL)
2° Je mesure 1m86, et c'est clair que sur l'autoroute, la bulle est pas franchement efficace (mais c'est pas de la faute du scooter ni la mienne).

En tout cas, si comme moi, vous cherchez votre premier scoot, je vous le conseille vivement. En plus, il a une de ses gueules....terrible!
16 | écrit le vendredi 30 juillet 2010 à 10h17 par Redaction
Bonjour,

Merci pour ce retour d'expérience. Les petites têtes de la rédaction ne chausse pas de heaumes taille XL et nous n'avons donc pas été en mesure de faire ce test.

Charles
17 | écrit le samedi 02 octobre 2010 à 06h36 par doubleface38
Propriétaire de la première heure d'un Gts 125 , je suis resté un utilisateur comblé de cette machine.

Confort de premier ordre pour le pilote et le passager.
Pratique , Valorisant , Economiquement viable : consommation , prix d'achat , frais d'entretien , et une revente facile malgrès ses 20000 kms.
Automnomie de plus de300 kms.

Les perfs pourraient ëtre meilleurs bien sure , bien que suffisante.
Mais pour avoir possédé un moment d'autres engins ( x9 , divers motos 125 ) , je peux affirmer qu'il n'est pas ridicule étant donné l'écart réel de perf entre les modèles.

Mon prochain scoot sera de façon indiscutable : un Sym Gts
18 | écrit le samedi 02 octobre 2010 à 06h38 par doubleface38
Propriétaire de la première heure d'un Gts 125 , je suis resté un utilisateur comblé de cette machine.

Confort de premier ordre pour le pilote et le passager.
Pratique , Valorisant , Economiquement viable : consommation , prix d'achat , frais d'entretien , et une revente facile malgrès ses 20000 kms.
Automnomie de plus de300 kms.

Les perfs pourraient ëtre meilleurs bien sure , bien que suffisante.
Mais pour avoir possédé un moment d'autres engins ( x9 , divers motos 125 ) , je peux affirmer qu'il n'est pas ridicule étant donné l'écart réel de perf entre les modèles.

Mon prochain scoot sera de façon indiscutable : un Sym Gts
19 | écrit le mardi 02 avril 2013 à 17h57 par ericfbi
Bonjour, j ésiste entre un sym evo 2850€ et un piaggio 125 xevo 3290 €, voir le sym efi à 3190 €, il semble que la fiabilité du sym est meilleur mais la vitesse de pointe du piaggio 114 au lieu de 107 et consequente quand même!
je ne sais pas lequel choisir. merci de vos conseil pour un achat mi avril debut mai au plus tard.
Il parait que le sym evo a carbu demarre mal le matin?
20 | écrit le mardi 02 avril 2013 à 18h18 par Rédaction
ericfbi,
Tous les scooters à carburateur sont susceptibles de faire des caprices au démarrage les matins frisquets, y compris le X-Evo...
TG
21 | écrit le mercredi 03 avril 2013 à 18h24 par ericfbi
Merci de votre réponse,
On me propose en neuf 2013 le 125 Piaggio xevo "sport" à 3128 € (2990€ + mise en route cg etc...) net clef en mains, le sym evo à 3000€ et le sym efi à 3300 € clef en mains. je vais voir au salon ce samedi pour les essais, mais je ne pense ne pas acheter un produit asiatique plus chers qu'un produit européen. C'est pas logique les revendeurs Sym doivent faire un effort sur le prix de vente.
Réagir sur cet essai :
Pseudo :

Email : (ne sera pas affiché sur le site, mais un mail de validation vous sera envoyé)

Votre commentaire :

Smiley: :evilgrin: :waii: :unhappy: :tongue: :surprised: :smile: :happy: :wink:
Recopiez le code ci-contre (chiffres uniquement):
Occasions scooter
Boutique
.: Tags :.
Partenaires
47 visiteurs actuellement sur le site.