Autres: Motor Infos TV - La WebTV motorisée | | Moto Technologie
Comparateur 2 roues
 
Essai
mis en ligne le : samedi 06 décembre 2008

CF MOTO E-Charm 125 Inj

Un e-Charm plus charmeur !

Texte : Gwendal | Photos : Gwendal
Garantie et Prix
- 2 ans pièces et M.O
- 1899 €
           Acheter     Assurer
Fiche technique
Moteur : monocylindre 4T, refroidi par eau, simple ACT, 2 soupapes
Cylindrée : 52,4 x 57,8 = 124,6 cm3
Puissance maxi : 9,5 ch à 7500 tr/mn
Couple : 9,6 nm à 5500 tr/mn
Mise en route : démarreur électrique
Alimentation : injection 1 injecteur par cylindre
Embrayage :
Boîte : Variateur
Cadre : ouvert en acier
Suspension av. : fourche hydraulique ø30 , déb. mm
Suspension ar. : 2 amortisseurs réglables, déb. mm
Frein av. : 1 disque ø 240 mm, étrier double piston
Frein ar. : 1 disque ø 180 mm, étrier simple piston
Pneu av. : 100/80 x 16; ar. : 110/80 x 16
Réservoir essence : 8,2 litres
Longueur : 2075 mm
Hauteur de selle : 820 mm
Poids à sec : 124 kg
Equipement de série
Boîte à gants
Jauge essence
Voyant défaut injection
Température moteur
Montre
Accroche-sac
Porte-bagages
béquille centrale
Béquille latérale
repose pied escamotable
plancher plat
coffre à casque (jet écran)
ouv. selle par serrure séparée)
Constructeur / Distributeur

CF Moto
GD France SAS 
105, Boulevard de Chanzy
F-93000 Montreuil
info@gdfrance.fr

Tel : 01 41 58 62 62

Concurents
AEON Urban
Voir | Comparer

BENELLI Caffenero 125
Voir | Comparer

GARELLI XO’
Voir | Comparer

HONDA SH 125i ABS 2013
Voir | Comparer | Essai

KEEWAY Outlook 125
Voir | Comparer | Essai

KYMCO Agility 125 City
Voir | Comparer | Essai

KYMCO Agility City 125 2014
Voir | Comparer | Essai

MALAGUTI Centro 125
Voir | Comparer | Essai

MZ Mantizz
Voir | Comparer

PEUGEOT LXR 125
Voir | Comparer | Essai

PEUGEOT Tweet 125
Voir | Comparer | Essai

PEUGEOT Tweet Evo 125
Voir | Comparer | Essai

PIAGGIO Beverly 125 i.e
Voir | Comparer | Essai

REVATTO Loop
Voir | Comparer | Essai

SUZUKI SIXteen
Voir | Comparer | Essai

SYM Symphony 125 SR
Voir | Comparer | Essai

YAMAHA Xenter 125 Business
Voir | Comparer | Essai

Comme nombre de ses rivaux, le CFM E-Charm adopte en 2008 un système d’alimentation en carburant par injection électronique. Une avancée technologique qui lui permet de se conformer aux normes Euro 3, tout en optimisant son fonctionnement...
Pour se différencier des modèles précédents à carburateur ou distribués sous d’autres marques, le E-Charm hérite d’une toute nouvelle tête de fourche, avec un massif phare rond logé au niveau du capotage de guidon et encadré par une barre de veilleuses de type Led. Une forme originale et agréable à regarder lorsque ce phare est allumé, les veilleuses distillant une lumière bleutée fort sympathique. Le reste de l’équipement ne change pas. On retrouve donc la dotation du précédent modèle, avec une petite boite à gants  verrouillable, deux béquilles, un porte-paquet avec poignées de maintien passager et ergots d’arrimage, des repose-pieds escamotables, un plancher plat, un anneau accroche-sac.

Tableau de bord désuet

L’ouverture du coffre n’est toujours pas centralisée au contacteur, la selle reste dure avec un revêtement glissant lorsqu’il pleut et le coffre n’accepte toujours qu’un casque jet à visière. Le tableau de bord conserve pour sa part une allure légèrement désuète, mais il comprend tachymètre, jauges de niveau d’essence et de température d’eau, ainsi qu’une horloge numérique et un voyant de contrôle du système d’injection. Les commodos sont ergonomiques et fonctionnels, avec appel de phare au pouce et rappel de clignotants, mais l’allumage automatique des feux n’est pas encore adopté.
 
Agréable d’emploi

La prise en main du E-Charm s’effectue naturellement, grâce à une selle pas trop haute (perchée à 820 mm), ainsi qu’à la stabilité accrue que confèrent les roues de 16 pouces avant/arrière. La position de conduite proposée est droite, avec suffisamment de place à bord pour contenter la plupart des gabarits. Le conducteur profite de la bonne maniabilité de l’engin en cycle urbain, ainsi que d’un relatif confort de suspensions. Celles-ci travaillent en effet convenablement tant que le revêtement routier n’est pas trop dégradé, notamment le combiné amortisseur arrière qui encaisse convenablement les grosses contraintes. La fourche affiche plus rapidement ses limites lors d’un freinage appuyé ou au passage d’un nid-de-poule.


Moteur en retrait

Côté moteur, l’apport de l’injection électronique se ressent sur toute la plage d’utilisation, avec une bonne souplesse à bas et moyens régimes, ainsi que des relances suffisamment pleines et énergiques. En revanche, la vitesse de pointe n’excède pas 100 km/h au compteur, soit un peu plus de 90 km/h chrono, ce qui impose une vigilance accrue lorsque l’on emprunte une voie rapide. D’autant plus que l’engin s’essoufle rapidement lorsque l’on aborde une montée, perdant vite 20 km/h. Le freinage à disques avant/arrière procure une puissance cohérente, adaptée aux performances de l’engin.
Conclusion
Proposé à 100 € de plus que le modèle précédent à carburateur, le CFMoto E-Charm ne facture finalement pas trop cher son passage à l’injection. Au final, il affiche un rapport qualité/prix pertinent face à l’offre concurrente actuelle.
Consommation en baisse
Souplesse moteur
Confort
Capacités transport
Performances
Instrumentation
Moteur :
Partie-cycle :
Esthetique :
Equipement :
6/10
7/10
7/10
7/10
Vitesse maxi :
Accélération 0-100 m :
Diamètre braquage :
Conso. moyenne :
Autonomie :
92 km/h
9,2 sec
3650 mm
4,0 l/100 km
210 km
Note Finale :   6,8/10
Réaction(s) (0)
Réagir sur cet essai :
Pseudo :

Email : (ne sera pas affiché sur le site, mais un mail de validation vous sera envoyé)

Votre commentaire :

Smiley: :evilgrin: :waii: :unhappy: :tongue: :surprised: :smile: :happy: :wink:
Recopiez le code ci-contre (chiffres uniquement):
Occasions scooter
Boutique
.: Tags :.
Partenaires
0 visiteurs actuellement sur le site.