Autres: Motor Infos TV - La WebTV motorisée | | Moto Technologie
Comparateur 2 roues
 
Essai
mis en ligne le : samedi 16 août 2008

PEUGEOT Sum Up

L’alliance du Lion et du Dragon

Texte : David | Photos : Gwen
Garantie et Prix
- occasion
- -
           Acheter     Assurer
Fiche technique
Moteur : monocylindre 4T, refroidi par air, simple ACT, 2 soupapes
Cylindrée : 52,4 x 57,8 = 124,6 cm3
Puissance maxi : 9 ch à 6000 tr/mn
Couple : 7,75 nm à 4000 tr/mn
Mise en route : démarreur électrique ou kick
Alimentation : 1 carburateur
Embrayage :
Boîte : Variateur
Cadre : treillis tubulaire
Suspension av. : fourche télescopique ø30 , déb. 90 mm
Suspension ar. : 2 amortisseurs, déb. 75 mm
Frein av. : 1 disque ø 220 mm, étrier simple piston
Frein ar. : tambour ø 130 mm,
Pneu av. : 130/60 x 13; ar. : 130/60 x 13
Réservoir essence : 6 litres
Longueur : 1960 mm
Hauteur de selle : 770 mm
Poids à sec : 115 kg
Equipement de série
Démarreur électrique
Kick
Porte paquets
Béquille centrale
Béquille latérale (coupe-contact)
Blocage de direction au contacteur
Jauge à essence
Coffre à casque (1 jet écran)
Ouv selle par clé séparée
Remplissage essence sous selle
Plancher plat
Accroche sac
Clignotants intégrés
Poignées de maintien
Warnings
Rappel de clignotants sonore
Pneus à valve coudée
Constructeur / Distributeur
PEUGEOT
Peugeot Scooter
Rue du 11 Novembre
25 350 - Beaulieu-Mandeure
Tel : 03 81 36 80 00
Fax : 03 81 36 81 10
www.peugeotscooters.com
Concurents
APRILIA Mojito 125 Custom
Voir | Comparer

ARDILA AS 126
Voir | Comparer

ARDILA ASX 125
Voir | Comparer

BENELLI Velvet 125 E3
Voir | Comparer | Essai

BMW C evolution
Voir | Comparer | Essai

C-Lect C-Dynamic
Voir | Comparer

CARGOBIKE AS125 09
Voir | Comparer | Essai

CPI Oliver
Voir | Comparer

DAELIM B-bone
Voir | Comparer | Essai

DAELIM Besbi
Voir | Comparer | Essai

DAELIM Delfi
Voir | Comparer | Essai

DAELIM S1
Voir | Comparer | Essai

DERBI Rambla
Voir | Comparer | Essai

E-max 120 L
Voir | Comparer | Essai

E-MAX 120 S
Voir | Comparer | Essai

EUROCKA Star 125
Voir | Comparer | Essai

GARELLI Flexi
Voir | Comparer

GOVECS Go! S3.4
Voir | Comparer | Essai

HONDA PCX 2012
Voir | Comparer | Essai

Honda Vision 110
Voir | Comparer | Essai

KIOS VX75
Voir | Comparer | Essai

KYMCO Agility 125 RS
Voir | Comparer

Kymco G-Dink 125
Voir | Comparer | Essai

KYMCO Like 125
Voir | Comparer | Essai

KYMCO Movie S EFI
Voir | Comparer | Essai

LAMBRETTA LN
Voir | Comparer | Essai

LINHAI Eggy 125
Voir | Comparer | Essai

LML Star 125 Automatic
Voir | Comparer | Essai

LML Star 4T
Voir | Comparer | Essai

MBK Flame-X 2007
Voir | Comparer | Essai

MBK Flipper
Voir | Comparer | Essai

NECO Italia 125
Voir | Comparer | Essai

NECO Vico
Voir | Comparer | Essai

Peugeot Citystar
Voir | Comparer | Essai

PEUGEOT Kisbee 100
Voir | Comparer | Essai

PEUGEOT New Vivacity 125
Voir | Comparer | Essai

PGO Libra 125
Voir | Comparer | Essai

PGO Ligero
Voir | Comparer

PIAGGIO FLY 125
Voir | Comparer | Essai

PIAGGIO Fly 125 3v
Voir | Comparer | Essai

PIAGGIO Liberty 125 3V
Voir | Comparer | Essai

REVATTO Futura GT
Voir | Comparer | Essai

REVATTO Turini
Voir | Comparer

RIEJU Pacific125
Voir | Comparer

ROADSIGN 125R
Voir | Comparer | Essai

SACHS 125 ER
Voir | Comparer

SACHS BEE
Voir | Comparer

SACHS Eagle 125
Voir | Comparer

SWEET-ELEC Sweet GT
Voir | Comparer | Essai

SYM Fiddle 125
Voir | Comparer | Essai

SYM Mio 100
Voir | Comparer

SYM Orbit 125
Voir | Comparer | Essai

SYM Tonik 125
Voir | Comparer | Essai

SYM VS 125
Voir | Comparer | Essai

TGB Bellavita 125
Voir | Comparer | Essai

TNT ScooterOne 125
Voir | Comparer

VASTRO AS 125 Mugello
Voir | Comparer

VASTRO AS 125 Rocade
Voir | Comparer | Essai

VASTRO AS 125 RT
Voir | Comparer

VEPE Predator
Voir | Comparer | Essai

VESPA 946
Voir | Comparer | Essai

VESPA GTS 125 Super ie
Voir | Comparer | Essai

VESPA LX 125 ie 3V
Voir | Comparer | Essai

VESPA LXV 125
Voir | Comparer | Essai

VESPA Primavera 125
Voir | Comparer | Essai

Vespa PX 125
Voir | Comparer | Essai

VESPA S 125 ie 3V
Voir | Comparer | Essai

VESPA Sprint 125
Voir | Comparer | Essai

XOR XO2
Voir | Comparer | Essai

YAMAHA Cygnus-X 2007
Voir | Comparer | Essai

YAMAHA Delight
Voir | Comparer

ZNEN Nouteca F8
Voir | Comparer | Essai

Pour faire face à un marché de plus en plus concurrentiel et pour diminuer leurs coûts de fabrication, les grandes marques n’hésitent plus à délocaliser leur production en Chine. Après le Honda Lead 110 et le Yamaha Vity, un nouvel acteur incontournable du marché nous présente cette année son scooter 125 low cost « made in China ». A moins de 1750 euros, le Sum Up Peugeot est un scooter simple et élégant qui devrait permettre à la marque au lion de séduire une large clientèle…à moindre frais.
Fin 2006, Peugeot signe un accord avec Qingqi et délocalise une partie de sa production dans la ville de Jinan en Chine. Si cette coopération a fait grincer les dents des syndicalistes et des employés de la firme Française, elle s’inscrit dans un contexte de globalisation du marché et par l’obligation pour la firme Française de comprimer ses coûts de production. Le fruit de ce joint-venture est la naissance d’une nouvelle gamme de produits low cost initiée par le V-clic 50 et désormais suivi par le protagoniste de notre essai : le Sum Up 125.

Un design élégant mais déjà-vu

Cossu, élégant et un brin sportif, le design du Peugeot Sum Up n’est pourtant pas des plus singuliers. En effet, les courbes rappellent celles du Daelim NS II avec des galbes retravaillés et une face avant léonin. Le résultat est agréable et n’a pas laissé indifférents les nombreux automobilistes et scooteristes de la capitale. L’intégration des feux et des clignotants est de qualité tout comme la peinture et l’ajustement des plastiques.
Si l’aspect général du Peugeot est donc satisfaisant, certains détails de finition ternissent quelque peu le tableau. On pense notamment aux fils à peine cachés du faisceau électrique, au filtre à essence qui pend à la vue de tout le monde ou encore au caoutchouc du plancher plat qui se gondole de rire. Posé sur ses roues de 13 pouces, le Peugeot Sum Up s’adresse à une large clientèle vu que son un poids très raisonnable de 115 kilos et sa hauteur de selle accessible de 770 mm, ne le pénalise pas en accessibilité.

Equipements dans la bonne moyenne

Les marques sont souvent obligées de tailler dans le gras des équipements pour maintenir leur prix bas. Le Sum Up 125 ne déroge pas à la règle et fait logiquement quelques concessions afin de ne pas exploser les coûts de production. On pense en premier lieu au tableau de bord qui n’utilise pas d’affichage digital et qui propose uniquement un compteur, un compte-tours, une jauge à essence ainsi  qu’un trip kilométrique. Exit la montre ou le totalisateur partiel. Le freinage est également victime de la course à l’économie avec l’utilisation d’un bon vieux tambour arrière.  Nous avons également été déçus par les repose-pieds passagers dont le design et l’intégration sur le plancher restent très sommaires.
Heureusement, ces quelques lacunes n’entravent en rien les autres qualités de ce 125 à commencer par une capacité d’emport intéressante avec un accroche sac sur le tablier et un plancher plat se transformant à loisir en plate-forme de chargement. Le Sum Up est également équipé d’un porte-paquets arrière qui fait office de poignées de maintien pour le passager. La selle s’ouvre sur le côté et dévoile un vaste coffre qui pourra loger un jet écran voir un petit casque intégral. En cas de souci avec le démarreur électrique ou la batterie, le Peugeot propose un kick salvateur qui pourra par exemple vous servir lorsque vous aurez laissé le contacteur en position veilleuse…En effet, un dernier cran du contacteur permet d’enlever la clé en allumant les veilleuses qui mettront vite votre batterie à plat. Autre point intéressant, la machine dispose également de warnings et de clignotants avec rappel sonore pour éviter de les oublier une fois votre manœuvre effectuée.
Le Sum Up propose enfin une béquille latérale et une béquille centrale. La première, reliée au coupe contact, se montre particulièrement instable et donne l’impression que le moindre coup de vent va déstabiliser l’engin. La seconde en revanche ne souffre d’aucun reproche et s’actionne avec une facilité déconcertante.

Moteur simple et économique

La motorisation du Sum Up est confiée à un classique monocylindre 4 temps refroidi par air qui développe 9 ch. Ce moteur certifié Euro 3 n’a donc rien de révolutionnaire mais il se veut rassurant et laisse présager d’un entretien réduit. Sur le terrain, les prestations du bouilleur chinois sont convaincantes avec des accélérations franches jusque 60 km/h. Passé ce cap, le Sum Up manque d’allonge et se montre plus fainéant à atteindre sa vitesse maxi de 94 km/h chrono. Une performance qui ne lui interdit pas complètement les voies rapides même si la ville reste sans conteste son véritable terrain de prédilection. Vif dès les premiers mètres, ce scooter permet de s’extirper de la circulation d’un simple coup de gaz. Les reprises sont plus sages mais permettent tout de même d’anticiper la plupart des dangers. Embarquant seulement 6 litres d’essence, le Peugeot profite d’une faible consommation pour pousser son autonomie à plus de 160 km… ca reste tout de même un peu juste.


A l’aise en ville

La position de conduite du Sum Up est très naturelle avec un poste de pilotage ergonomique et une hauteur accessible. Malheureusement, la selle est glissante et son rembourrage trop ferme la rend particulièrement inconfortable. La place à bord est bonne avec un espace conséquent entre les genoux du pilote et le tablier. Les roues de 13 pouces (dont les pneus sont équipés de valves coudées) s’avèrent être un excellent compromis entre stabilité et agilité. La machine se joue du flot de la circulation grâce à une remarquable agilité associée  à un faible rayon de braquage. Dans les courbes, le Sum Up ne se désunit pas. La partie cycle filtre efficacement les déformations de la route mais la fourche et les amortisseurs marquent le pas sur les cassures importantes.
Pour le reste, le Peugeot se balance d’un virage à l’autre avec une aisance déconcertante et la maniabilité se montre irréprochable. Le freinage est dans l’ensemble très positif avec un disque avant alliant puissance et progressivité alors que le tambour arrière est nettement plus discret. Dès que l’on quitte la ville pour faire « une petite pointe », on est heureux de constater que les vibrations sont très bien filtrées et que le Sum Up garde son cap sans broncher.
Conclusion
Le premier scooter 125 Franco/Chinois low cost de Peugeot est une bonne surprise malgré quelques défauts de jeunesse notamment au niveau de certains détails de finition. Pour le reste, le Sum Up a tout bon avec un design accrocheur, un moteur vif et des équipements dans la bonne moyenne. Maniable et stable, ce scooter est destiné au plus grand nombre. La partie cycle convaincante sur bitume propre se montre plus en retrait dès que la route se dégrade. Il n’en reste pas moins qu'à ce tarif, le Peugeot Sum Up mérite votre intérêt d’autant que le service après vente de cette machine sera, à n’en pas douter, bien plus poussé que pour d’autres marques chinoises.
Tarif
Ligne sport
Comportement
Equipement
Selle inconfortable
Tapis de sol
Frein arrière
Moteur :
Partie-cycle :
Esthetique :
Equipement :
7/10
7/10
8/10
8/10
Vitesse maxi :
Accélération 0-100 m :
Diamètre braquage :
Conso. moyenne :
Autonomie :
94 km/h
8,9 sec
3200 mm
3,7 l/100 km
160 km
Note Finale :   7,5/10
Réaction(s) (14)
1 | écrit le lundi 18 août 2008 à 11h38 par Fab
Excellent article.
Je suis a 2 doigts de m'acheter un scoot 125 sous les 2000€, mais il se trouve que mon concessionnaire Peugeot vend aussi Kymco. Et honnetement, pour 50€ de plus, l'agility city me semble un bien meilleur choix. La finition du Peugeot (hormis la peinture, tres belle) est vraiment "a la chinoise" alors que le kymco fait beaucoup plus "japonais".
La rédaction pourrait elle me dire lequel des 2 est le meilleur? (le kymco est un grande roue aussi...)
2 | écrit le lundi 18 août 2008 à 19h42 par masterscoot
Le gabarit du peugeot est plus important et l'on a plus de place à bord. Pour le reste, le Kymco sera plus vif et agile.
3 | écrit le mercredi 20 août 2008 à 14h02 par Fabrice
Merci de la réponse. Je suis allé en concession hier pour m'asseoir sur les 2, et le kymco est un peu plus ramassé en effet. Le peugeot est plus bas de selle et offre plus d'espace, mais ne procure pas la meme sensation de sécurité. Et la finition est vraiment pas top (Plancher se gondolant, commodos freles, et le pire, le 2eme bras de suspension cote droit qui est vraiment la pour dire qu'il y en a un...)

Bref pour moi, ce sera le kymco : plus stable, plus vif, plus joli, mieux fini... et garanti 2 ans aussi!
4 | écrit le jeudi 28 août 2008 à 10h19 par ron
Il semble qu'à cette date (fin août 2008), le Sum-Up ne se fasse plus... (voir le site Peugeot scooters)
Etonnant car le test est daté de mi-août !!

Entre parenthèses: idem pour le Piaggio Zip 100.....
5 | écrit le jeudi 28 août 2008 à 12h04 par masterscoot
Etonnant car il vient d'arriver en concession… peut être un retard de mise à jour du webmaster de chez Peugeot.
Pour le Zip 100, il n'est plus vendu.
6 | écrit le lundi 01 septembre 2008 à 19h54 par ron
Je ne suis pas sûr que ce soit le seul fait du webmaster puisque le concessionnaire vient de m'apprendre qu'il ne pouvait pas le commander...
Peut-être faisait-il trop d'ombre à d'autres modèles de la marque ??
7 | écrit le lundi 01 septembre 2008 à 20h53 par masterscoot
Quel est le concessionnaire?
8 | écrit le vendredi 05 septembre 2008 à 12h07 par patrickl
Bonjour,

Encore du low cost. Est-ce que tout cela est bien raisonnable à l'heure où tout le monde se pose des questions sur son salaire ou sur la pérennité de son emploi, nous sommes tous coupable de vouloir toujours trouver le moins cher et donc incitons les industriels à délocaliser massivement. En plus, je mets fortement en doute l'économie de ce genre de produit sur le long terme. Quid de la fiabilité au quotidien ? Quand je vois l'état des productions chinoise (je ne parle pas des Koréens, qui font des produits nettement plus sérieux) qui stationnement dans nos rues, au bout de quelques mois, on a l'impression que la machine à plusieurs année ! je serais curieux de savoir à combien revient ce produit au bout du compte, surtout qu'il doit être quasiment impossible de le revendre. et je passerai sur la sécurité, quand je vois qu'il y a encore des freins à tambours, qui sont inefficaces, voir dangereux. Cela ralentit à peine et bloque sans prévenir (notamment sur le mouillé). Bref, une techno d'un autre temps. Attendez quelque temps de plus et économisez pour vous achetez une machine digne de ce nom, qui saura vous rendre un vrai service au quotidien...
9 | écrit le samedi 06 septembre 2008 à 12h18 par magal
jai acqui un sim up il u=ya 1 mois environ beaaucoup de soucis retro bequille roue arriere qui bloque pas defreins arriere tout les defaut decris lors de l essai se revele correct tres decu de mon achat et oui
10 | écrit le jeudi 11 septembre 2008 à 09h21 par magal
j aimerai bien qu un responsable de chez peugeot me contact pour trouver des solutions a tous les problemes que je rencontre avec mon sum up mais bon j y crois pas trop 2 mois que j attend pour un retro cassee par le vendeur roue qui bloque et deja 15 jours quon attend une jante non dispo de qui ce fout on bien peugeot france
11 | écrit le lundi 06 octobre 2008 à 17h06 par polo06rs
Je peux vous dire que le sum-up de peugeot a déja un soucis au niveau du commodo de clignotant . Acheté le 4 aout 2008 . Il est encore sous garantie heureusement . A la révision des 500 kms tout cela rentrera dans l'ordre enfin je l'espere . Je vais voir avec le garage si on peut m'installé un pare-brise . Sinon rien a dire de plus pour l'instant . Si vous avez d'autres soucis, faite le savoir . Merçi a tous et a bientot . Bonne route .
12 | écrit le jeudi 29 janvier 2009 à 20h04 par o'neill
je roule en sum-up depuis 4 mois 3000 km, revision à 500km + une vidange à 2000km aucun problemes, pour le prix 1749€ je ne suis pas déçu en plus pour la garantie et l'entretien, les conseils j'ai le garage peugeot sur qui je peux compter. Pour une chinoiserie ce scooter est pas mal .
13 | écrit le lundi 09 août 2010 à 19h44 par Lobule
Sum up est mon premier scoot 125... un peu pour voir donc j'ai choisi du pas cher... très content, je l'ai depuis 1 an et demi, ! Maniable en ville, suffisant pour les petits trajets domicile boulot quand on a la chance d'habiter pas loi comme c'est mon cas, une belle gueule aussi... Un peu juste pour les balades en campagne, car j'aurais aimé un peu plus de pêche... Bref 1ere expérience positive. Je passe au satelis d'ici la fin du mois pour plus de confort et de nervosité, pouvoir étendre mon rayon de balade !
14 | écrit le samedi 26 mai 2012 à 12h58 par HULK21967
jai la meme je souhaiterie un conaitre sa mecanique
Réagir sur cet essai :
Pseudo :

Email : (ne sera pas affiché sur le site, mais un mail de validation vous sera envoyé)

Votre commentaire :

Smiley: :evilgrin: :waii: :unhappy: :tongue: :surprised: :smile: :happy: :wink:
Recopiez le code ci-contre (chiffres uniquement):
Occasions scooter
Boutique
.: Tags :.
Partenaires
10 visiteurs actuellement sur le site.