Autres: Motor Infos TV - La WebTV motorisée | | Moto Technologie
Comparateur 2 roues
 
Essai
mis en ligne le : samedi 09 août 2008

REVATTO Saphir Hybride

Revatto lance le 1er scooter hybride

Texte : Julien | Photos : Mecamix
Garantie et Prix
- 1 an pièces et M.O, km illimité
- 1500 €
           Acheter     Assurer
Fiche technique
Moteur : monocylindre 4T + electrique, refroidi par air, simple ACT, 2 soupapes
Cylindrée : 39 x 41,5 = 49 cm3
Puissance maxi : 2,5 ch + ch à 7500 tr/mn
Couple : 2,7 nm à 6500 tr/mn
Mise en route : démarreur électrique ou kick
Alimentation : 1 carburateur
Embrayage : Centrifuge
Boîte : Variateur
Cadre : treillis tubulaire
Suspension av. : fourche télescopique ø , déb. mm
Suspension ar. : 2 amortisseurs, déb. mm
Frein av. : 1 disque ø 180 mm, étrier simple piston
Frein ar. : tambour simple came ø mm,
Pneu av. : 130/60 x 13; ar. : 130/60 x 13
Réservoir essence : 5 litres
Longueur : 1785 mm
Hauteur de selle : 790 mm
Poids à sec : 118 kg
Equipement de série
Moteur hybride (3 modes de conduite)
Saute vent
Démarreur électrique
Neiman
Jauge à essence
Indicateur de charge de batterie
Commutateur de mode (3 positions)
Indicateur de mode
Interrupteur de phare
Plancher plat
Accroche-sac
Coffre pour ½ jet (ouv. par serrure séparée)
Bouchon d’essence à vis sous trappe
Kick de secours
Béquilles centrale et latérale
Plateforme repose pieds
Poignée passager
Constructeur / Distributeur
REVATTO
Green tech Industrie
254 avenue Foch
ZI de Vaux le Penil
77000- Melun
Tel : 01 64 10 00 02
Fax : 01 64 10 03 87
www.greentech-industries.com
Concurents
BHM e-Road
Voir | Comparer | Essai

C-Lect C-Ludic Lithium
Voir | Comparer

C-Lect C-Tonic
Voir | Comparer

CPI Aragon 50
Voir | Comparer | Essai

CPI Oliver City 50
Voir | Comparer

DAELIM Bonita
Voir | Comparer | Essai

DAELIM Cordi 50
Voir | Comparer

DAELIM S4
Voir | Comparer | Essai

DERBI Boulevard 50
Voir | Comparer | Essai

E-MAX 110S
Voir | Comparer | Essai

E-MAX 80L
Voir | Comparer

EUROCKA Matador 50
Voir | Comparer | Essai

EVT 4000
Voir | Comparer | Essai

GENERIC Cracker
Voir | Comparer

GENERIC Epico
Voir | Comparer

GENERIC Ideo 50
Voir | Comparer

GENERIC Roc
Voir | Comparer

GOVECS Go! S 2.4
Voir | Comparer | Essai

GREENTRANS e-scooter EM 50
Voir | Comparer | Essai

HONDA NSC 50 R
Voir | Comparer | Essai

Honda Vision 50
Voir | Comparer | Essai

HOOPER Moving 50
Voir | Comparer

HOOPER Soho 50
Voir | Comparer

IO 1500 GT
Voir | Comparer | Essai

KEEWAY Goccia 50
Voir | Comparer

KEEWAY Hurricane 50
Voir | Comparer | Essai

KOSMOB Serie C
Voir | Comparer | Essai

KYMCO Agility 50 10”
Voir | Comparer | Essai

KYMCO Agility 50 Carry
Voir | Comparer

KYMCO Like LX 50
Voir | Comparer

KYMCO Vitality 50
Voir | Comparer

LINHAI Streetstar 50
Voir | Comparer | Essai

MALAGUTI F10 Wap 50
Voir | Comparer

MATRA e-MO
Voir | Comparer | Essai

MATRA e-MO PLUS
Voir | Comparer | Essai

MATRA e-MO XP
Voir | Comparer | Essai

MATRA i-scool
Voir | Comparer | Essai

MBK Booster One
Voir | Comparer

MBK MACH G 50 Air
Voir | Comparer

MBK MACH G 50 Liquid
Voir | Comparer

MBK Ovetto 50
Voir | Comparer | Essai

MBK Ovetto 50 4T UBS
Voir | Comparer | Essai

MBK Ovetto 50 One
Voir | Comparer | Essai

Neco Eco-neco
Voir | Comparer | Essai

PEUGEOT Citystar 50
Voir | Comparer | Essai

Peugeot e-Vivacity
Voir | Comparer | Essai

PEUGEOT Kisbee 50
Voir | Comparer | Essai

PEUGEOT Ludix 2 Trend
Voir | Comparer

PEUGEOT New Vivacity 50 2T
Voir | Comparer | Essai

PEUGEOT New Vivacity 50 4T
Voir | Comparer | Essai

PGO iDEP
Voir | Comparer

PGO Libra 50
Voir | Comparer

PGO Ligero 50
Voir | Comparer

PIAGGIO Fly 50 2T
Voir | Comparer

PIAGGIO Zip 50 2T
Voir | Comparer

REVATTO E-Velec
Voir | Comparer

ROADSIGN RS50
Voir | Comparer | Essai

SACHS 49 ER
Voir | Comparer

SACHS BEE 50
Voir | Comparer

SOLEX e-Solex 2.0
Voir | Comparer | Essai

SYM Allo 50 GT
Voir | Comparer

SYM Fiddle 50
Voir | Comparer | Essai

SYM Mio 50
Voir | Comparer | Essai

SYM Orbit 50 II
Voir | Comparer | Essai

SYM Symphony 50 SR
Voir | Comparer

TGB City
Voir | Comparer

TNT Roma 50
Voir | Comparer | Essai

VASTRO AS 5H Aspic
Voir | Comparer

VESPA LX 50 Touring
Voir | Comparer

VESPA Primavera 50
Voir | Comparer

VESPA S 50 2T
Voir | Comparer

VESPA S 50 4V
Voir | Comparer | Essai

YAMAHA BW'S Easy
Voir | Comparer

YAMAHA EC-03
Voir | Comparer | Essai

YAMAHA Neo s 50
Voir | Comparer | Essai

YAMAHA Neo s 50 4T USB
Voir | Comparer

Premier scooter hybride commercialisé dans l’Hexagone, le Revatto Saphir cumule un moteur thermique de 50 cm3 et un moteur électrique de 800 W. Plus propre, moins gourmand en carburant et aussi accessible qu’un modèle thermique, le modèle chinois ouvre donc la voie du changement. De là à parler de révolution, il y a un pas que nous ne franchirons pas. Explications...
Malgré l’arrivée prochaine du MP3 Hys prévu pour la fin de l’année 2008, Piaggio ne sera donc pas le premier constructeur à lancer un scooter hybride en France. Regroupant des productions chinoises, la marque française Revatto vole la vedette au géant italien avec ce Saphir 50 Hybride déjà disponible dans les magasins scooter-dépôt, mais aussi prochainement en Hyper. Voici donc l’occasion pour Scooter-infos de mesurer la pertinence de ce type de motorisation sur un deux-roues.

2 moteurs, 3 modes d’utilisation

En théorie, le principe du moteur hybride est simple : allier les performances et l’autonomie du moteur thermique à la propreté et au silence du moteur électrique, le tout en réduisant de manière substantielle la consommation de carburant et donc les coûts de fonctionnement. Pour se faire, le Saphir cumule donc les deux types de motorisation. Le bloc thermique 4-temps de 49 cm3 du modèle d’origine est complété par un moteur électrique additionnel de 800 W qui prend place dans la roue arrière. Ce dernier est alimenté par quatre batteries au plomb dissimulées sous le plancher et sous la partie avant de la selle. Le conducteur a le choix entre trois modes d’utilisation : 100% électrique, 100 % thermique ou mixte. Signalons enfin qu’en plus de se recharger sur une prise secteur (via un chargeur à brancher), les batteries se régénèrent aussi lorsqu’on évolue en mode thermique. Avec ce système, le Saphir Hybride afficherait une autonomie de 450 km selon la marque. Nous n’avons malheureusement pas pu le vérifier en pratique, vu la brièveté de cet premier contact. Reste que la problématique de l’autonomie n’est pas aussi importante sur un scooter hybride que sur un scooter électrique. En effet, il est possible de basculer à tout moment en mode thermique pour poursuivre son chemin en cas de déchargement des batteries. Un point important face au seul mode électrique qui vous laisse pantois au bord de la route…Voilà pour la théorie, passons maintenant à la pratique.

Style sportif, poids record

De prime abord, le Saphir se présente comme un scooter 50 traditionnel au gabarit cossu et à la ligne sportive, très inspirée d’un certain Peugeot Jet Force. La finition est plutôt satisfaisante et l’on apprécie l’équipement complet : deux béquilles, petit coffre pour un demi-jet, plancher plat avec crochet et même un kick de secours. L’instrumentation comprend un compteur à aiguille, une jauge à essence et des diodes colorées pour indiquer le niveau de charge des batteries. Sur la droite, un commutateur permet de basculer d’un mode à l’autre, une diode lumineuse rappelant l’option choisie sur le tableau de bord. Jusque-là, le Saphir fait donc bonne figure. Avec ses 118 kg à sec, le Revatto n’a rien d’un poids plume. L’ajout des quatre batteries (18 kg), du moteur électrique et de son onduleur alourdissent considérablement le scooter. Malgré tout, les roues de 12 pouces, le diamètre de braquage court et la hauteur de selle raisonnable (790 mm) garantissent une certaine facilité de prise en main. De plus, le dessin du large plancher qui déborde de part et d’autre du tablier permet de placer les pieds en avant. Un conducteur adulte y trouve donc facilement sa place.

Une motorisation opérationnelle

D’un point de vue purement technique, il faut reconnaître que cette motorisation hybride est au point. En mode 100% électrique, il suffit de mettre le contact et le scooter s’élance sans un bruit pour atteindre 24 km/h réels en pointe. En mode 100 % thermique, il est d’abord indispensable de lancer le moteur via le démarreur électrique, puis on s’élance comme avec n’importe quel scooter 50. Enfin, le mode mixte est le plus intéressant. Sur les phases de démarrages ou de manœuvres à basse vitesse, le Saphir évolue en mode électrique. Il ne pollue donc pas et consomme peu d’électricité et aucun carburant. Au-delà de 24 km/h réels, le moteur thermique se lance automatiquement et prend le relais. Le conducteur ressent tout juste un léger à-coup pendant la mise en route du bloc. Le Saphir Hybride fonctionne ensuite comme n’importe quel autre scooter thermique. Lorsqu’on repasse sous la barre des 24 km/h, le moteur thermique se coupe, mais le bloc électrique ne s’active pas immédiatement. Il est d’abord nécessaire de tourner la poignée d’accélérateur dans le vide pour voir le moteur électrique reprendre le relais. La manipulation est toutefois rapidement assimilée après quelques minutes d’utilisation.


Performances décevantes

Si la motorisation hybride du Revatto fonctionne, il faut toutefois reconnaître que côté performances, le résultat ne nous a pas convaincu. D’abord, le surplus de poids se ressent clairement au niveau des performances. Pesant environ 15 kg de plus qu’un scooter 50 moyen, le Saphir peine à s’affranchir de ce lest. Quel que soit le mode choisi, il s’élance toujours très lentement et ne dépasse pas 35 km/h réels, même lancé à fond en mode thermique. Le Revatto Hybride est donc très éloigné d’un scooter thermique 50, et à peine équivalent à un scooter 100% électrique équivalent. Les grands boulevards et autres routes départementales sont donc abordés avec une certaine appréhension vu la vitesse des autres usagers. Idem en ville, lorsqu’il s’agit de démarrer au feu vert devant une meute d’automobilistes pressés ou de scooteristes. L’Hybride souffre également de quelques imperfections dans sa conception, notamment en ce qui concerne le passage d’un moteur à l’autre. Par exemple, lorsqu’on démarre en bas d’une route montante en mode mixte, le Revatto s’élance électriquement, mais n’arrive pas à atteindre les 24 km/h nécessaires pour lancer le moteur thermique. Or, il est impossible d’activer le moteur thermique manuellement. Il faut donc s’arrêter, basculer en mode 100% thermique, démarrer le moteur, puis repartir, tout cela au beau milieu du trafic. Un élément à revoir au niveau de la conception et qui améliorerait grandement son agrément. Tout comme des amortisseurs un peu plus oncteux...
Conclusion
Au terme de cet essai, le bilan est donc un peu décevant pour le Revatto Saphir 50 Hybride, malgré son tarif alléchant de 1 500 €. Certes novateur, le modèle chinois semble à notre sens peu adapté aux conditions réelles de circulation, tout comme le E-solex qui manquait de vitesse de pointe et d’accélération. On s’en contentera en usage purement citadin, mais il est vrai que le concept semble plus convaincant sur un modèle 125, avec deux ou trois petites améliorations technique : déclenchement du moteur thermique à partir de 35/40 km/h au lieu de 24 km/h ; possibilité de passer manuellement en mode thermique sans s’arrêter, fonctionnement simultané des deux moteurs pour gagner en performance… Espérons donc que le Piaggio MP3 125 Hys répondra à ces attentes. Car en limitant les dégâts côté environnement et en stimulant la recherche sur les batteries, la technologie hybride apparaît finalement comme une transition idéale avant le développement du « tout électrique » à grande échelle. À moins évidemment que les progrès réalisés sur les deux-roues électriques soient plus rapides que prévus ! L’arrivée du 1er GT électrique équivalent à un scooter thermique de 125 cm3 (le Vectrix) démontre que ce segment est aujourd’hui une réalité, certes perfectible, mais déjà très aboutie.
Motorisation novatrice
Consommation réduite
Prix accessible
Gabarit
Performances décevante
Confort suspensions
Freinage peu mordant
Moteur :
Partie-cycle :
Esthetique :
Equipement :
4/10
5/10
8/10
8/10
Vitesse maxi :
Accélération 0-100 m :
Diamètre braquage :
Conso. moyenne :
Autonomie :
35 km/h
17,2 sec
2790 mm
2,1 l/100 km
240 + 40 km
Note Finale :   6,3/10
Réaction(s) (3)
1 | écrit le dimanche 10 août 2008 à 13h34 par azer
35 Kms/h , 2 litres au 100
Je ne vois pas l'intérêt de ce scooter.
2 | écrit le vendredi 15 août 2008 à 18h43 par demon
wow 35 km/h ?? bientot des scooter a 25 km/h ?

plus serieusement , meme en ville je trouve que rouler en scooter a 35 kmh c'est dangeureux pour soi et genant pour les autres
3 | écrit le jeudi 28 août 2008 à 09h09 par Jipaille
A cette vitesse, autant prendre son vélo... tu iras surement plus vite, tu ne consommeras rien et en plus c'est bon pour ta santé et l'environnement!
Réagir sur cet essai :
Pseudo :

Email : (ne sera pas affiché sur le site, mais un mail de validation vous sera envoyé)

Votre commentaire :

Smiley: :evilgrin: :waii: :unhappy: :tongue: :surprised: :smile: :happy: :wink:
Recopiez le code ci-contre (chiffres uniquement):
Occasions scooter
Boutique
.: Tags :.
Partenaires