Autres: Motor Infos TV - La WebTV motorisée | | Moto Technologie
Comparateur 2 roues
 
Essai
mis en ligne le : samedi 10 mai 2008

VESPA GTS 300 Super

La plus grosse des Vespa !

Texte : Didier | Photos : Eric | Vidéo : DMV
Garantie et Prix
- 2 ans pièces et M.O, km illimité
- -
           Acheter     Assurer
Fiche technique
Moteur : monocylindre 4T, refroidi par eau, simple ACT, 4 soupapes
Cylindrée : 75 x 63 = 278 cm3
Puissance maxi : 22 ch à 7500 tr/mn
Couple : 22,3 nm à 5000 tr/mn
Mise en route : démarreur électrique
Alimentation : injection 1 injecteur par cylindre
Embrayage : Centrifuge
Boîte : Variateur
Cadre : Monocoque en acier
Suspension av. : monobras et amortisseur ø , déb. 82 mm
Suspension ar. : 2 amortisseurs réglables, déb. 82 mm
Frein av. : 1 disque ø 220 mm, étrier double piston
Frein ar. : 1 disque ø 220 mm, étrier simple piston
Pneu av. : 120/70 x 12; ar. : 130/70 x 12
Réservoir essence : 9 litres
Longueur : 1930 mm
Hauteur de selle : 790 mm
Poids à sec : 148 kg
Equipement de série
Démarreur électrique
Starter auto
Clé de contact codée avec Neiman
Bouchon d'essence sous selle
Température eau
Jauge à essence
Voyant d’essence
Voyant d’huile
Voyant défaut injection
Montre avec date
Coupe-contact
Béquille centrale
Béquille latérale à rappel automatique
Poignées de maintien
Repose-pieds passager repliables
Crochet porte-sac
Boîte à gants (ouv contact)
Coffre à casque (2 jets Vespa)
Ouverture coffre électrique
Housse selle
Constructeur / Distributeur
VESPA
PIAGGIO France S.A.S
21, rue georges Boisseau
92110 CLICHY
tél: 01 58 74 74 00
fax :01 58 74 74 35
www.piaggio.com
Concurents
KYMCO G-Dink 300 i
Voir | Comparer | Essai

LML Star 4T 200
Voir | Comparer | Essai

SUZUKI Burgman 200 ABS 2014
Voir | Comparer | Essai

VESPA GTS 300 2014
Voir | Comparer | Essai

VESPA GTS 300 SuperSport
Voir | Comparer

VESPA GTV 300 Vie della Moda
Voir | Comparer | Essai

Une nouvelle fois, Piaggio inaugure sa motorisation 300 inédite sur la Vespa GTS, comme il l’avait fait en 2005 avec le 250 Quasar Injection. Pas de grand changement de style pour la plus grosse des Vespa jamais construite, mais un gain notable en accélération et en agrément. La nouvelle Vespa perd aussi quelques équipements comme son porte-paquets histoire de soigner la ligne sport. Toujours aussi séduisante, voyons ce que vaut la nouvelle ambassadrice de la marque italienne...
Commençons donc par le moteur qui passe finalement à 278 cm3 soit 34 cm3 d’augmentation et non 300 comme son appellation pourrait le laisser croire. Piaggio n’est pas le premier à user de ce subterfuge car Yamaha avait été le premier à lancer le concept du 300 avec son Vercity en 2003, qui était en fait un 264 cm3. Puis Honda est arrivé en 2006 avec son SH300 (un 279 cc) et maintenant voici Vespa, qui est lui un 278cc exactement. En attendant certainement d’autres modèles avec ce moteur puisque le bloc Piaggio 250 actuel est repris aussi bien chez Piaggio (X7, Xevo, MP3) que Peugeot, Malaguti, Aprilia, Derbi, etc… Il faudra aussi compter dans cette nouvelle catégorie les Kymco X-Citing 300 et PeopleS 300, qui vont arriver pour l’automne ainsi que le Sym Citycom, également un faux 300 pour cet été. Comme on le voit, les 250 vont, petit à petit, laisser la place aux 300.
L’intérêt réside dans une augmentation notable du couple et un abaissement du régime moteur à puissance égale. Ce moteur Piaggio reprend la base du 250 Quasar à culasse 4 soupapes et injection avec un alésage porté à 75 mm (+ 3 mm) et une course de 63 (+ 3 mm). La puissance maxi reste identique à 22 chevaux, mais au régime de 7500 au lieu de 8250. En revanche, le couple bondit de 20,2 à 22,3 Nm à 5000 tr/mn soit un gain appréciable en termes d’accélération et de reprises que nous avons immédiatement constaté.

Peu d’évolutions dans la ligne

Il faut un regard averti pour distinguer les petits détails qui changent entre cette GTS 300 Super et la GTS250. Le plus frappant est la disparition du porte-paquets repliable au seul profit d’une élégante barre de maintient pour le passager auquel la selle n’offre pas plus de place. Elle adopte toutefois un revêtement bicolore avec liseré blanc du plus bel effet. A l’avant de la Vespa, la veilleuse réintègre le gros phare et quitte donc la calandre. Plusieurs logo S ou Super avec le S en rouge apparaissent ainsi qu’un ressort d’amortisseur avant rouge, histoire de renforcer la note sportive de la GTS300. Sur le flanc droit, la carrosserie toujours en tôle se voit ajourée, rappelant le modèle sport Primavera et Rally des années 70. On note aussi une sortie de pot chromée. Pour le reste, la Vespa reprend tout de la GTS 250, sauf l’instrumentation. On retrouve désormais celle de la 125, uniquement à aiguilles, qui colle mieux au style rétro de cette Vespa, même si elle offre tout de même moins d’infos. On y perd le totalisateur partiel, le compte-tours et l’affichage de la température extérieure. Rien de grave, mais bon quand on est habitué, il n’est jamais agréable de voir la liste des équipements se réduire, alors que le prix augmente… Tout cea est mis sur le compte de l’aspect sport de ce modèle, mais bon !

Un régal en ville

Dès la mise en route, on sent que le moteur n’est plus le même. Les vibrations dans le guidon sont plus sensibles et feront ressurgir des souvenirs émus aux anciens conducteurs de la marque qui avaient roulés PX ou Cosa. Peut-être même que tout cela est voulu, pour faire plus authentique, comme le retour des kits déco racing que Piaggio a inauguré sur sa VespaS 50 et 125 en fin d’année 2007. Il est temps de chevaucher la bête qui se montre toujours aussi facile à manier et proposant un poste de pilotage accessible avec une position de conduite détendue, pour ne pas dire idéale pour surfer sur la ville. Tout de suite au premier démarrage, on reste bluffé par l’accélération. Il faut presque s’accrocher au guidon et c’est bien agréable pour doubler les flots de voitures en toute sécurité. Le moteur ne semble jamais s’essouffler et il faut aller sur autoroutes pour le voir tirer la langue passer les 130 km/h. A cette vitesse, l’absence de pare-brise est préjudiciable et l’on réservera cet usage à le faible distance ou occasionnellement pour les vacances, romaines ou non…
Son terrain de prédilection c’est la ville et un peu plus avec un moteur qui répond toujours présent, mais qui accepte aussi une conduite nonchalante pour flâner le long des terrasses de café. Pourtant la Vespa GTS300 tient la route et très correctement. Elle s’est même bonifiée avec des suspensions au tarage plus sportif, sans pour autant nuire au confort. Les routes sinueuses conservent aussi la faveur de cette Vespa, car mis à part des pneus manquants de grip (Sava), on y va allègrement en courbe et l’on constate que le »S » de sport n’est pas usurpé sur cette GTS300 Super !
Le freinage est correct, sans plus avec un frein avant manquant quelques peu de mordant car impossible à bloquer et un arrière un peu plus vindicatif. En revanche, ce positionnement sportif lui faire dire adieu à l’ABS proposé en option jusqu’ici sur le 250 GTS.


La vie à bord est facile

Même s’il a perdu quelques accessoires, la Vespa GTS300 reste globalement équipée avec des détails originaux comme ses repose-pieds passager escamotables à la cinématique diabolique ou encore son plancher à lanières en caoutchouc pour ne pas glisser sur la fameuse carrosserie en métal qui fait son charme et sa légende à la Vespa. La boîte à gants qui s’ouvre en poussant el contacteur, accueille la boîte à fusibles, mais aussi la trousse à outils soigneusement logé dans un réceptacle dédié. Par contre, pas de prise 12 volts. Le coffre à casque s’ouvre électriquement par un poussoir au tablier, à gauche du crochet porte sac, mais fait toujours preuve de la même mauvaise volonté à loger des casques autres que les jets maison. Il manque un bon cm en largeur pour remédier à ce défaut !
Conclusion
34 cm3, pour 200 € de plus, ce n’est cher, ni pas cher ; mais l’on peut dire que le gain est plus dans le ramage que dans le plumage. Une évolution esthétique discrète pour celle qui occupait jusqu’ici la première place du marché des scooters 250 en France. Depuis la Xmania est passée par là… Si le moteur nous a absolument convaincu, nous avons quelques regrets sur les coloris. On revient aux NB qui a ses adeptes, mais nous aimions tant voir ces engins multicolores sillonner la ville. En attendant, cette grosse guêpe vous rendra sous forme de plaisirs, son tarif d’exception. A noter que la 250 GTS poursuit sa carrière pour le moment.
Style unique
Carrosserie en tôles
Accélération
Confort
Place passager
Instrumentation light
Vibrations
Moteur :
Partie-cycle :
Esthetique :
Equipement :
9/10
8/10
9/10
6/10
Vitesse maxi :
Accélération 0-100 m :
Diamètre braquage :
Conso. moyenne :
Autonomie :
126 km/h
7,1 sec
3450 mm
5,1 l/100 km
170 km
Note Finale :   8/10
Réaction(s) (16)
1 | écrit le mardi 13 mai 2008 à 03h52 par
Un peu déçu quand même. Il pourrait nous en donner un peu plus pour le prix!
2 | écrit le mercredi 14 mai 2008 à 13h20 par BAUMM III
5,1 l/100 km, c'est énorme! C'est ce que je fais avec mon Beverly 500...

Par contre je comprends pas la relation de haine qu'entretient Piaggio avec l'ABS, plus ça vas, moins de modèle l'adopte (X9, GTS..) voilà donc le dernier Piaggio avec ABS le GTS 250 - poussé à la retraite, sans être remplacé, incompréhensible!!!

Au même moment, les japonais généralisent l'ABS à toute les nouveautés ou presque

Piaggio se fou de ma sécurité ou quoi????
3 | écrit le lundi 19 mai 2008 à 10h47 par nanuh
Petit bilan pour 200 euros de plus...:

En plus, par rapport au 250: 0,3 sec de mieux au 100 m DA...
En moins : plus de porte bagage, tableau de bord plus pauvre, plus de veilleuse, 0,2 l en moins sur le reservoir...
Kif Kif : mini-coffre, allonge (vitesse sur autoroute), instabilité à "haute vitesse"

4 | écrit le mardi 27 mai 2008 à 07h21 par Bobo
Et ils appelent ca Super... ?
5 | écrit le jeudi 29 mai 2008 à 09h30 par Loro Bandini
Et ce n'est pas tout ...
- 2 couleurs au lieu de 5, les mêmes que les japonais en plus
- le top case passe de 150 à 300 euros (pour cause de porte-bagage obligatoire)
- et puis le tableau de bord "qui colle mieux au style rétro de cette Vespa, même si elle offre tout de même moins d’infos". Tu parles, j'ai eu un Granturismo, avec la jauge à essence du genre on/off : tout plein, ou vide. Comme en plus il n'y a plus de totaliseur partiel!

On ne comprends pas très bien la manip, pas plus que l'enthousiasme béat des journalistes d'ailleurs...
6 | écrit le samedi 14 juin 2008 à 00h45 par nico33
Et bien moi je garde mon gts 250 abs gris métal j'attendrai une évolution qui en voudra le coup...
7 | écrit le jeudi 10 juillet 2008 à 23h50 par marchou
la mienne est vraiment super
8 | écrit le samedi 09 août 2008 à 21h01 par Kaneda
Pas 2 couleurs mais 3 maintenant (le rouge en plus).
5l/100 pour l'essai ça me parait beaucoup, c'est la conso d'un 650 (moto).
Et pour le tableau de bord la 250 hérite du même, la régression est donc générale (vue en concession).
9 | écrit le jeudi 14 août 2008 à 11h37 par Bandini
Kaneda,

c'est sûr, ça, le tableau de bord ? Confirmes-nous, parce que ce n'est pas ce que disent les sites Vespa.
Pour la conso, c'est possible, mais il faut quand même tirer beaucoup dessus ... c'est plutôt 4l. (250).
10 | écrit le lundi 25 août 2008 à 00h11 par Kaneda
Bandini, je passe chercher ma gts 300 rouge la semaine prochaine
J'en profiterai pour jeter un oeil aux 250 et demander confirmation.

Perso je trouve qu'il manque un trip partiel, des warnings et l'appel de phare.
Et une béquille latérale qui ne revient pas toute seule au moindre mouvement.
Sinon chouette bécane, je vous livrerai mes impressions une fois le rodage terminé.
11 | écrit le mardi 10 février 2009 à 14h59 par papy
j ai le 250 je consomme 3litres au 100km les comso ne sont jamais les memes en belgique vit 80 a110 de moyen ,'respc en aglom abs super,bizarrr plus de signe de la main je possede un sid et une kawa et la no probleme apres 40 an sur les routes cela fait drole
12 | écrit le samedi 03 avril 2010 à 16h34 par salva
Arreté vos blabla;la gts300 est une pur merveille,je la possède en noir et si vous etes fan de vespa et que vous desirez la class associé à une petite bombe dans vos mains,n'hésitez pas et fonçé !!!
13 | écrit le vendredi 27 avril 2012 à 17h29 par nanuh
Bonjour à tous.
Je prends possession ce jour de ma Vespa GTV 250 (22 000 km) modifiée en 300 cc (haut-moteur, variateur, injection, pot... tout en Malossi). Très grosse différence à tous les niveaux... accélération (attention à ne pas lever la roue avant...), reprises (sur voie rapide, reprend facilement à 110km/h pour doubler...), vitesse de pointe (145 km/h sans problème. Sans m'y attarder, car encore en rodage).
Bien plus significatif que la triste évolution Piaggio... de 250 à 300.
La modification m'a couté 2000 €. Mais je n'ai pas la même Vespa !
Aux possesseurs de la 250, réfléchissez avant d'échanger contre un 300 "maison" !
14 | écrit le mardi 19 juin 2012 à 17h55 par dany21
bonjour
je possède le 300gts après 1 madison 400 ,2 t max et 2 gp 800 .et oui maintenant vu la répression sur les route inutile de voir trop puissant ,pour information le vespa n'a rien a envié au t max de 0 a 100 ,voir aussi bien voir mieux car il n'a pas le creux bien connue du t max a accélération qui faut modifié avec des galets plus léger .je suis très comptent de mon achat il est vrais que les accélérations du gp me manque mais bon ....
15 | écrit le mardi 06 novembre 2012 à 00h04 par dasvespa
bsr mes ami j'ai un probleme avec ma vespa gts 300 ss noir mat mnt c 8500 km mais mon probleme c il depase pas 125 km /h j'ai change le pot acrapovic a 6700 dh c 600 euro mais elle reste tousjour 125km/h qui me donne astuce comment deprider cdi je crois c un probleme electronic merci
16 | écrit le mardi 07 janvier 2014 à 13h42 par Bonjour
Perso je trouve qu'il manque un trip partiel, des warnings et l'appel de phare ,en plus le compteur Km n'a aucune précision il à une différence de plus ou moins 10 Km/h par rapport à la vitesse réelle.
Réagir sur cet essai :
Pseudo :

Email : (ne sera pas affiché sur le site, mais un mail de validation vous sera envoyé)

Votre commentaire :

Smiley: :evilgrin: :waii: :unhappy: :tongue: :surprised: :smile: :happy: :wink:
Recopiez le code ci-contre (chiffres uniquement):
Occasions scooter
Boutique
.: Tags :.
Partenaires