Autres: Motor Infos TV - La WebTV motorisée | | Moto Technologie
Comparateur 2 roues
 
Essai
mis en ligne le : samedi 14 avril 2007

PEUGEOT Geopolis 125

La bonne alternative au scooter GT 125

Texte : Didier | Photos : Mecamix | Vidéo : Mecamix
Garantie et Prix
- 2 ans pièces et M.O, km illimité
- -
           Acheter     Assurer
Fiche technique
Moteur : monocylindre 4T, refroidi par eau, simple ACT, 4 soupapes
Cylindrée : 57 x 48,9 = 124,8 cm3
Puissance maxi : 15 ch à 9750 tr/mn
Couple : 12 nm à 7500 tr/mn
Mise en route : démarreur électrique
Alimentation : injection 1 injecteur par cylindre
Embrayage :
Boîte : Variateur
Cadre : double berceau tubulaire en acier
Suspension av. : fourche télescopique ø37 , déb. 110 mm
Suspension ar. : 2 amortisseurs réglables, déb. 100 mm
Frein av. : 1 disque ø 260 mm, étrier double piston
Frein ar. : 1 disque ø 226 mm, étrier double piston
Pneu av. : 110/70 x 16; ar. : 140/70 x 16
Réservoir essence : 13,5 litres
Longueur : 2170 mm
Hauteur de selle : 795 mm
Poids à sec : 150 kg
Equipement de série
Pare-brise moyen
Appel de phare
Warning
Neiman au contacteur
Clé codée
Montre
Totalisateur journalier
Jauge à essence (à segments)
Jauge de température d’eau
Voyant d’huile
Voyant d’injection
Voyant de clé codée
Voyant de batterie
Prise 12 v
Bouchon d’essence sous trappe à clé
Boîte à gant (ouv. à clé)
Crochet accroche-sac
Coffre 1/2 jet (ouv.au contact)
Porte-paquets
Poignée de maintien passager
Béquille latérale (coupe-contact)
Béquille centrale
Repose pied repliables
Options
City (antivol Abus sur cadre) +150 €
Exécutive (antivol + ABS/PBS et rétroviseurs asphérique) +600€
Constructeur / Distributeur
PEUGEOT
Peugeot Scooter
Rue du 11 Novembre
25 350 - Beaulieu-Mandeure
Tel : 03 81 36 80 00
Fax : 03 81 36 81 10
www.peugeotscooters.com
Concurents
AEON Elite
Voir | Comparer | Essai

AZTRAL GTX (JS120 )
Voir | Comparer | Essai

DAELIM S2 125 FI 2009
Voir | Comparer | Essai

DAELIM S3 Touring 2012
Voir | Comparer | Essai

EUROCKA Predator 125
Voir | Comparer | Essai

HONDA S-Wing 125 CBS-ABS
Voir | Comparer | Essai

KEEWAY Silverblade 125
Voir | Comparer | Essai

KYMCO Dink Street 125
Voir | Comparer | Essai

KYMCO Dink Street 125 ABS 2011
Voir | Comparer

KYMCO Dink125
Voir | Comparer | Essai

KYMCO K-XCT 125
Voir | Comparer | Essai

LIFAN E-Space
Voir | Comparer | Essai

LINHAI Monarch 125
Voir | Comparer | Essai

MALAGUTI Blog 125
Voir | Comparer | Essai

MALAGUTI Madison3 125
Voir | Comparer | Essai

MBK Evolis 125 2014
Voir | Comparer

MBK Skycruiser 2011 ABS
Voir | Comparer | Essai

MISTRAL Manhatan 125
Voir | Comparer

PEUGEOT Satelis 125 2012
Voir | Comparer | Essai

Piaggio X10 125
Voir | Comparer | Essai

PIAGGIO Xevo 125
Voir | Comparer | Essai

REVATTO Imperator 125
Voir | Comparer

ROADBIKE Elite 125
Voir | Comparer | Essai

ROADSIGN 125GT
Voir | Comparer

SCARABUS GT 125
Voir | Comparer | Essai

SELECT UP Octalis
Voir | Comparer

SUZUKI Burgman 125 2014
Voir | Comparer | Essai

SUZUKI Burgman 125 Executive
Voir | Comparer | Essai

SYM GTS 125 2012
Voir | Comparer | Essai

SYM GTS 125 EFI
Voir | Comparer | Essai

SYM GTS 125 EFI ABS Stop & Start
Voir | Comparer | Essai

SYM Joyride 125 Evo
Voir | Comparer | Essai

TGB Xmotion 125
Voir | Comparer | Essai

VASTRO AS 125 City
Voir | Comparer

VECTRIX VX-1 Li
Voir | Comparer | Essai

VECTRIX VX-1 Li +
Voir | Comparer

VECTRIX VX-1 NiMH
Voir | Comparer | Essai

YAMAHA X-Max 125 2014
Voir | Comparer | Essai

YAMAHA X-Max 125 ABS 2011
Voir | Comparer | Essai

YAMAHA X-Max 125 Business 2011
Voir | Comparer | Essai

Si le 250 visait le marché italien, le Geopolis 125 s’adresse à la France en se posant en alternative au sempiternel GT. En effet, aussi bien équipé, plus confortable et plus agile, il dispose d’atouts sérieux et significatif pour se poser en alternative de choix GT pour tous ceux qui évoluent qu’en ville et sa périphérie. Cette fois ce ne sera pas le tarif qui fera la différence, mais des arguments tangibles comme le confort et l’efficacité là où les GT ne peuvent suivre. Le Geopolis pourrait donc bien faire –enfin- décoller la catégorie en France !
On retrouve les grandes lignes du Geopolis 250 sur le 125 et les différences se limitent au moteur et à son échappement, à la selle plus basse et recouverte d’un autre revêtement et au coffre, malheureusement plus petit. On ajoutera les logos 125 sur les côtés du tablier, et l’on appréciera le style affirmé et le caractère de ce scooter. Les designers de Peugeot ont réussit à faire un scooter « grandes roues » élégant et harmonieux questions lignes. Si le garde-boue avant manque toutefois de légèreté, la ligne se fait fine et racée à l’image de ce regard de rapace avec ses deux phares H7 effilés. La vie à bord est agréable avec un niveau d’équipement très correct. L’instrumentation typée automobile est toutefois moins fournie que sur le Satelis avec la disparition, ici, du compte-tours, mais cet organe n’est pas utile sur un scooter. La fenêtre numérique ne comporte également que la jauge à segments, l’heure et les totalisateurs. On pourra regretter que le Geopolis n’est pas droit à un plancher plat, mais il fallait choisir entre un comportement sain et cette possibilité. Quoiqu’il en soit, un crochet pour sac est toutefois à disposition. La boîte à gants ne propose pas un gros volume de rangement, mais tout de même une prise12 volts. Elle s’ouvre avec une serrure séparée alors que le coffre s’ouvre depuis le contacteur. Si le 250 permet de loger deux casques, on se contentera donc d’un demi-jet dans le coffre du 125. Tout cela à cause des accessoires moteur plus encombrants sur le bloc Peugeot que sur le bloc Piaggio du 250.

Une efficacité remarquable

En s’installant à bord, on constate immédiatement que la hauteur de selle est très accessible avec moins de 800 mm. Une modification effectuée par rapport au 250 qui est bénéfique et séduira les filles, de plus en plus nombreuses en scooter et qui privilégient moins le GT, trop encombrant à leur goûts. Il faut dire de ce Géopolis affiche un sacré caractère pour se faufiler dans la ville. S’il ne braque pas aussi court qu’on le souhaiterait, le Peugeot remonte les files avec dextérité car la stabilité est remarquable et que rien ne gêne : ni rétroviseurs, parfaitement positionné en hauteur et se glissant juste entre ceux des berlines et ceux des camionnettes ou des 4x4, ni la largeur du scooter, ni les roues, qui grimpent sur les trottoirs facilement.
La motorisation provient du Satelis 125 avec donc le bloc 4 temps doté de la culasse 4 soupapes qui lui permet de s’afficher dans le club des 15 chevaux, dans sa version Europ3. On remarque juste un temps de chauffe un peu long qui ne permet pas d’accélérer à froid. Une fois en température, le moteur répond à la moindre sollicitation, mais avec une courbe lissée du démarrage à la vitesse maxi, d’ailleurs la plus véloce du club des Grandes roues. Le Geopolis est bien profilé et protège correctement avec son grand pare-brise, il accroche plus de 110 km/h réels au chrono. On notera tout de même que le moteur est bruyant et fatigue l’oreille à la longue. A bonne vitesse, le Peugeot aborde les grandes courbes avec sérénité, son châssis assurant précision de placement et stabilité sur l’angle. On terminera par le freinage avec un avant très mordant et un arrière plus progressif. C’est efficace et dosable, mais le filing de la version Executive dotée de l’ABS, vous séduira davantage avec sa commande intégrale au levier gauche. Cette version est facturée 600 euros de plus avec également la chaîne antivol et son système d’attache au cadre, une exclusivité Peugeot qui complète la protection antivol avec la clé à transpondeur.



Vie à bord appréciable

Le pilote dispose d’une place correcte pour les pieds, malgré un ponton central assez volumineux. On y trouve le réservoir de 13,5 litres et son remplissage sous trappe fermant à clé avec une serrure. Le confort de selle est amélioré avec une nouvelle mousse qui préserve un peu plus votre postérieur. On y est bien calé avec le dosseret et même le passager est correctement installé avec un selle large et épaisse et des repose-pied repliables. Le porte-paquets intègre aussi les poignées de maintien. Il faut noter qu’en duo les performances ne sont guère altérées et ce qui prouve la capacité du moteur et son bon couple.
Nous avions mis les suspensions du Geopolis 250 à l’épreuve des rues de Rome. Et si les scooters deviennent pratiquement aussi nombreux à Paris que dans la capitale italienne, il semble bien que nos routes en prennent le même état. La plus belle avenue du Monde entre l’Etoile et la Concorde, est devenue pavée de mauvaises intentions pour vos vertèbres et ce Geopolis arrange bien les choses aujourd’hui. Ce constat se retrouve fréquemment dans nos villes où les travaux, les pavés, les passages de camions dégradent le bitume et impose de plus en plus à opter pour un scooter confortable et à ce niveau les GT ne sortent plus gagnants face à un Geopolis. Mais il faut aussi reconnaître que les seules roues de 16 pouces se sont pas tout, il faut aussi que le scooter dispose de suspension évoluées, ce qui est le cas sur ce Peugeot.

Conclusion
Avec ce Geopolis 125, Peugeot compte bien donner un vrai statut au Grande roues en France. Avec des volumes de production important en 125 (deux fois plus que le Scarabeo et le Beverly réunit), Peugeot y croit et nous aussi car le Geopolis dispose de bons atouts mais aussi d’un environnement routier qui évolue dans son sens. A quoi bon avoir lourd et encombrant quand on peut avoir, agile et sûr, tout en s’offrant un meilleur confort ?
Stabilité
Confort
Accélérations
Instrumentation de GT
Lignes élégantes
Moteur bruyant
Coffre petit
Moteur :
Partie-cycle :
Esthetique :
Equipement :
9/10
9/10
9/10
8/10
Vitesse maxi :
Accélération 0-100 m :
Diamètre braquage :
Conso. moyenne :
Autonomie :
113 km/h
8,3 sec
4100 mm
4,3 l/100 km
310 km
Note Finale :   8,8/10
Réaction(s) (6)
1 | écrit le lundi 14 janvier 2008 à 12h20 par
le 0 à 100 à 8.4 est ce la bonne valeur ?
merci
2 | écrit le lundi 14 janvier 2008 à 13h51 par masterscoot
Oui, Pourquoi?
3 | écrit le mardi 15 janvier 2008 à 18h40 par
car le 0 à 100 du x7 qui est plus lourd je crois est de 8.2 est-ce lié à la transmission ?
merci
4 | écrit le mardi 15 janvier 2008 à 19h09 par redaction
Oui, le X7 est un peu plus rapide à l'accélération, ce qui n'était pas le cas avec le X8.
5 | écrit le samedi 11 septembre 2010 à 15h22 par johnny
J'en ai un. Je consomme 5l/100 km environ (mon plein de 11 l me permet de faire environ 230 bornes) en ayant une utilisation de parisien, c'est à dire ville + voies rapides (limitées à 90 et 110 km/h).
Je trouve que c'est beaucoup.
6 | écrit le lundi 11 octobre 2010 à 12h19 par toox
Je consomme entre 4 et 5l, ça dépend de l'utilisation ; une fois légèrement en dessous de 4 avec autoroute et routes de montagne.
Réagir sur cet essai :
Pseudo :

Email : (ne sera pas affiché sur le site, mais un mail de validation vous sera envoyé)

Votre commentaire :

Smiley: :evilgrin: :waii: :unhappy: :tongue: :surprised: :smile: :happy: :wink:
Recopiez le code ci-contre (chiffres uniquement):
Occasions scooter
Boutique
.: Tags :.
Partenaires
0 visiteurs actuellement sur le site.