Autres: Motor Infos TV - La WebTV motorisée | | Moto Technologie
Comparateur 2 roues
 
Actualité
> Home | Actu | Législation | Pollution : les ZAPA bientôt mises en place
jeudi 01 mars 2012 | 09h36

Pollution : les ZAPA bientôt mises en place

Maya Camus

Souvenez-vous : en avril dernier, la ministre de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Nathalie Kosciusco-Morizet, rendait public un projet de nomenclature des véhicules concernés par un possible bannissement des villes de plus de 100 000 habitants, à titre d'expérimentation sur trois ans.

Zones d'action prioritaires pour l'air

Huit villes avaient alors déposé candidature pour mettre en place ces Zones d'action prioritaires pour l'air (ZAPA) dès 2012 : Paris, Saint-Denis, Lyon, Grenoble, Clermont-Ferrand, Bordeaux, Nice et Aix-en-Provence. Les ZAPA reposent sur le principe de l’interdiction d’accès des véhicules les plus polluants (particules et oxydes d’azote surtout, notamment dus au diesel). En ce qui concerne les deux-roues, tricycles et quadricycles, les véhicules antérieurs au 30/06/2004 (Euro 1) seraient donc interdits de circulation dans les ZAPA.

Sanctions et dérogations

C'est presque fait : deux décrets (n° 2012-237 et 2012-238) datés du 20 février dernier ont en effet été publiés le 22 au Journal officiel.

Le premier modifie le code de la route (art. L318-1) et établit les sanctions punissant les contrevenants en fonction de la catégorie de véhicule (pour les deux et trois roues 68 € et immobilisation du véhicule).

Le second modifie le code de l'environnement (art. D. 228-1.) et précise les véhicules qui ne seront pas concernés par cette interdiction : véhicules d’intérêt général, véhicules relevant du ministère de la Défense, véhicules portant une carte de stationnement pour personnes handicapées. Cependant, "les communes ou groupements de communes mentionnés à l’article L.228-3 peuvent présenter des demandes en vue de déroger à l’interdiction de circulation prévue au I du même article. Ces demandes sont accompagnées d’une étude environnementale."

Qui, quand ?

Il ne manque plus désormais que l'arrêté qui définira exactement les véhicules concernés et établira la date effective de la mesure, très certainement à l'horizon 2013.

Agir pour préserver la qualité de l'air dans nos villes embouteillées, c'est bien. Le faire en discriminant ceux qui n'ont pas les moyens de s'offrir un véhicule neuf, en mettant dans le même panier un camion qui roule au diesel et un deux-roues, et en autorisant dans les ZAPA les "vieux" véhicules d'intérêt général qui au contraire devraient montrer l'exemple, cela semble tout bonnement injuste et incohérent.

Réaction(s) (2)
1 | écrit le jeudi 01 mars 2012 à 16h41 par Paco
Je suis, enfin j'essaye, d'être respectueux de l'environnement. Je sais bien qu'il faut commencer par quelque chose, mais les ZAPA me laissent perplexe...J'habite à trois kilomètre du périphérique de Toulouse (oui, 3 km) et les jours où il n'y a pas de vent je sens l'odeur âcre du diesel des x milliers de véhicules à l'arrêt dans les bouchons qui me saute à la gorge quand je sors de chez moi... Ce nuage, ce couvercle toxique et cancérigène ne connaît pas de frontière, il s'attaque aussi bien aux poumons des riches (qui ont des scooters récents) que des pauvres (qui ont des vieux scooters et des vieilles autos diesel) que des salauds d'ékolos bobos (comme moi qui roulent en scooter électrique). Les ZAPA seront aussi polluées que la ville autour si on ne fait rien contre les véhicules diesels par millions.
Ensuite, je comprends bien que les ambulances et les pompiers doivent être autorisés partout et ne doivent pas faire les frais des nouvelles technologies électrique ou hybride, qui doivent par contre intéresser les livreurs.
Enfin, je sais bien que tout le monde n'est pas riche, mais si on combat la pollution au niveau des véhicules les plus sales, on ne peut demander sa fiche de paye au conducteur et dire "Ah, vous êtes au SMIC, vous pouvez rouler..." Par contre, il est vrai qu'on pourrait débattre longtemps et dire qu'il vaut mieux prendre sa vieille gimbarde quand on en a vraiment besoin que de rouler avec sa pseudo Eco 2 Dci tout le temps par ce qu'elle a une pastille verte...
2 | écrit le jeudi 01 mars 2012 à 18h26 par jeje_doudou
et les bus continueront à rouler...ben voyons...
si les autorités faisaient le encessaires pour imposer des carburant moins polluants, il y aurait moins de probleme, on parle du disel ? des etudes montrent que des microparticules peuvent anéantir les rejets de suies nocives...et personnes ne travaille dessus, quelle honte...et l'essence pollue autans que le diesel, ce n'est pas parce qu'on ne voit pas les rejets de gaz polluants que ca ne polllue pas ! les disel rejettent de la suie...oui mais quelle voiture est faites pour les familles aujourd'hui ? je parle pour moi j'ai 3 enfants, les voitures à essence consomment 12 litres au 100 km en essence...c'est génial non ? un disel en consomme 8 pour la meme cylindrée, alors le calcul est vite fait
Réagir sur cet news :
Pseudo :

Email : (ne sera pas affiché sur le site, mais un mail de validation vous sera envoyé)

Votre commentaire :

Smiley: :evilgrin: :waii: :unhappy: :tongue: :surprised: :smile: :happy: :wink:
Recopiez le code ci-contre (chiffres uniquement):
Occasions scooter
Boutique
.: Tags :.
Partenaires